Service Innovation Group France rachète B&W Marketing Group

Publié par le

L'acquisition de son concurrent devrait permettre à SIG France, filiale du groupe européen du même nom, de prendre le leadership du marché de l'action commerciale dans l'Hexagone.

  • Imprimer


L 'univers de l'action commerciale en France est dans une période de rupture : ce marché, particulièrement atomisé, est en train de se concentrer sur quelques acteurs, explique Georges Beaux, directeur général de Service Innovation Group (SIG) France. Nous pensons que, pour y avoir un avenir pérenne, nous devons atteindre une taille critique d'au moins 40 millions d'euros de chiffre d'affaires et être adossé à un grand groupe d'envergure européenne, comme nous le sommes avec SIG. » Telle est la raison de l'acquisition, par SIG, de B & W Marketing Group, un de ses concurrents sur le marché français. Les deux entités qui, pour le moment, pèsent respectivement 22,5 et 20 millions d'euros de chiffre d'affaires, devraient ainsi prendre le leadership du marché de l'action commerciale terrain en France. « Nous ne pouvions pas rêver d'un meilleur rachat, se réjouit le directeur général de SIG France. Nous sommes comme un puzzle où toutes les pièces se renforcent. »

Un potentiel de 100 ME

L'intérêt de la fusion est double. D'une part, la stratégie et la philosophie des deux entités, très orientées sur la vente avec un positionnement basé sur l'optimisation des process, sont particulièrement proches. D'autre part, et surtout, les deux entreprises ont trouvé une grande complémentarité dans leur base clients, sans aucune situation de conflit d'intérêts. « B & W nous apporte des clients dans le domaine de la pharmacie et du high-tech notamment, tandis que nous sommes plus présents sur les secteurs de l'automobile et de la grande consommation, que ce soit en cosmétiques ou en alimentaire », précise le directeur général de SIG France. Grâce à la croissance interne et à ce rachat, qui devrait être suivi d'autres opérations similaires Service Innovation Group France table sur un potent iel de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires à terme, sur le marché hexagonal. Pour le moment, le rachat de son concurrent devrait lui permettre de compter pour 11 % du marché local en 2007. L'acquisition, qui a été signée le 1er mars dernier, devrait donner lieu à une profonde réorganisation ; B & W Marketing Group étant appelé à disparaître avant la fin de l'année.

Béatrice Héraud

La rédaction vous recommande

Le guide des audiences Facebook et Instagram
Le guide des audiences Facebook et Instagram

Le guide des audiences Facebook et Instagram

Par Nosto

Dans cet ebook vous apprendrezPourquoi attaquer le funnel de conversion par la fin prend tout son sensComment exploiter les donnees recoltees [...]

Sur le même sujet

Grazia lance une nouvelle offre podcast
Média
Grazia lance une nouvelle offre podcast

Grazia lance une nouvelle offre podcast

Par Laurence Moisdon

Grazia crée sa chaîne de podcast audio consacrée à la mode, l'occasion pour les marques de communiquer de façon très ciblée.

Webedia crée quatre agences verticalisées
Média
Webedia crée quatre agences verticalisées

Webedia crée quatre agences verticalisées

Par La rédaction

Le groupe dédié au loisir et au divertissement online Webedia annonce la création de quatre agences multi-métiers sectorielles au service de [...]

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France
Média
iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

Par La rédaction

Après avoir ouvert un bureau à Londres et à Berlin, la plateforme d'achat media éthique iotec poursuit son développement en France.