Recherche

Salaires 2007: la progression en net ralentissement

Publié par le

Contrairement aux deux années précédentes, les fonctions marketing ont vu la progression de leur niveau de rémunération enregistrer un coup d'arrêt. Certes moins important que celui affectant les fonctions commerciales, mais significatif.

  • Imprimer

Comme chaque année, et en fonction de la taille des échantillons, l'étude Maesina International Search, réalisée en partenariat avec Hewitt Associates, sur les rémunérations des professionnels marketing, vente et communication, présente quelques points de différence par rapport à celle réalisée précédemment Les résultats de la précédente étude Salaires Maesina-Hewitt sont parus dans le numéro 110 de Marketing Magazine (février 2007). . Ainsi, pour 2007, s'il n'existe pas de changement par rapport aux fonctions étudiées, des modifications sont intervenues au niveau des secteurs analysés. Le secteur Presse/Edition laisse ainsi sa place au secteur Matériel médical/Diagnostic (non présenté dans les tableaux ci-après) et celui du Commerce/Distribution est remplacé par les Services non financiers qui font leur retour. En revanche, aucun changement de critères en ce qui concerne les informations relatives aux rémunérations, fixes (effectives en mars 2007) et globales. De même, les augmentations indiquées correspondent toujours à celles dont ont bénéficié des titulaires n'ayant changé ni de société, ni de poste entre les deux années de référence.

Méthodologie

La 28e étude «Salaires Marketing, Vente, Communication»de Maesina International Search, en partenariat avec Hewitt Associates, a été menée au printemps 2007 sur la base des déclarations des responsables des ressources humaines de 188 entreprises, sur sept secteurs et regroupant 6427 cadres (dirigeants, managers et responsables). Elle passe au crible 31 fonctions, dont 25 dans l'univers marketing (10), vente (12) et communication (3), trois dans celui des achats, trois dans celui du service clients; s'y ajoutent trois fonctions spécifiques d'exploitation dans le secteur Commerce-Distribution. Elle détaille tous les éléments de la rémunération: fixe, variable, participation, intéressement, voitures de fonction... La «rémunération globale» correspond au brut annuel 2007 pour le salaire fixe auquel s'ajoutent les rémunérations variables effectivement touchées au titre de l'année 2006 par les titulaires, à l'exception de la participation légale. Marketing Magazine propose ici une sélection de fonctions et de secteurs; l'ensemble de l'étude est disponible auprès de Maesina International Search.

Moins bonne année pour le marketing

Pour l'ensemble des fonctions marketing, l'année 2007 ne suit pas la tendance des deux années précédentes. C'est le premier enseignement important de cette nouvelle mouture de l'étude. La moyenne des augmentations s'élève en effet à 2,9% pour le salaire fixe, contre 4,2% en 2006, et à 3,1% pour la rémunération totale, contre 4,9% en 2006. «Une baisse de niveau, commentent les auteurs de l'étude, que les années précédentes ne nous avaient pas laissé présager, d'autant plus que le marché est tendu et les offres d'emploi en progression constante.»

Ce sont les dirigeants qui ont le plus souffert de ce ralentissement; leur rémunération totale a en effet progressé de 2,6% en 2007 vs 5,5% en 2006. Pour Maesina, «c'est évidemment le variable qui est la cause de ce changement de trend», avec un fixe qui connaît une progression équivalente à celle du salaire total. Le cabinet conseil en recrutement par approche directe, spécialisé depuis plus de 30 ans dans les fonctions marketing et commerciales, note également qu'avec une faible inflation, à moins de 2%, «leur pouvoir d'achat n'est pas entamé». Les managers sont, quant à eux, passé de + 4,3% en global à + 3,8%, alors que leurs équipes voyaient cette même progression chuter de 4,9% à 3%.

Au niveau de la répartition des niveaux d'augmentation de salaire total (voir tableau p. 75), on remarque également une forte différence par rapport à l'année passée. La moitié des augmentations se situent entre 2 et 4%, soit dans la moyenne, alors que cette tranche ne rassemblait que 16% des augmentations en 2006; année où les hausses supérieures à 8% représentaient 28% et celles comprises entre 4 et 8% représentaient 32%... Quant aux baisses, elles restent sensiblement au même niveau; 14% en 2006 pour 13% en 2007.

@ Source: 28e étude «Salaires Marketing Vente Communication» Maesina nternational Search -Hewitt Associates.

Evolution moyenne des rémunérations entre 2006 et 2007

Une situation plus difficile pour les commerciaux

Pour les fonctions commerciales, le ralentissement des augmentations est encore plus accentué que pour le marketing. Si leur salaire fixe a, en moyenne, augmenté de 2,6% contre 3,6% en 2006, leur rémunération totale n'a, elle, progressé que de 2,1% contre 3,1% l'année dernière. De nouveau, les dirigeants sont les plus pénalisés, passant de + 2,5% à + 1,8% pour leur rémunération globale, mais aussi leurs équipes qui perdent 2,4 points d'augmentation (de + 3,7% à + 1,3%). Quant aux managers, leur niveau de progression reste établi à + 3,2%. Selon Maesina, «c'est obligatoirement une moins bonne atteinte des objectifs qui a provoqué ces résultats». On constate le même phénomène que pour le marketing en termes de répartition des niveaux d'augmentation de salaire total; près de la moitié des augmentations (46%) sont comprises entre 2 et 4%. En revanche, le pourcentage de salaires totaux en baisse a diminué, passant de 27% en 2006 à 16% en 2007.

Autre enseignement de cette étude; la proportion de bénéficiaires d'une rémunération variable individuelle continue d'augmenter, une tendance entamée il y a maintenant plus de dix ans. Néanmoins, pour certaines fonctions, une asymptote semble désormais atteinte. Comme en 2006, plus de 80% des dirigeants et managers marketing bénéficient de ce type de rémunération (87% des directeurs marketing ventes, 90% des directeurs marketing...). Les fonctions qui ont le plus progressé en la matière ces deux dernières années sont les chefs de groupe de produits et les chefs de produit seniors; à noter également une belle progression pour les chefs de produit-juniors (83% en 2007). Pour les dirigeants et managers commerciaux, la proportion de bénéficiaires s'établit entre 80 et 95%.

Parmi les autres critères influençant la rémunération, l'étude Maesina International Search a déterminé que la localisation géographique avait un impact sur l'ensemble des fonctions. Ainsi, travailler à Paris ou dans la région parisienne est de 11 à 15% plus rémunérateur que de travailler en province. Par ailleurs, les fonctions de direction ayant des responsabilités internationales ont une rémunération totale supérieure de 14% à celle des titulaires occupant la même fonction, mais sans responsabilité internationale. Un pourcentage qui descend à 4% pour les responsables de services et autres fonctions cadres. Enfin, l'appartenance au comité de direction, à fonction équivalente, engendre une rémunération globale supérieure de 8% à celle des non-membres.

A noter aussi que 65% des dirigeants marketing disposent d'une voiture de fonction, contre un peu moins de 30% des managers marketing et 20% des équipes.

La Pharmacie en pointe

En ce qui concerne les secteurs, l'Agroalimentaire, coeur de la Grande Consommation, a vu les fonctions marketing de nouveau favorisées en 2007 par rapport à la moyenne tous secteurs, «les grandes marques devant constamment être soutenues par de l'innovation et de la communication, responsabilités essentielles du marketing«, constate l'étude Maesina. Les directeurs de la communication y sont aussi bien valorisés, même si une partie de la communication est réalisée sur les marques et dépend donc du marketing. Le secteur Hygiène-Cosmétique a toujours été un très bon»payeur«et, selon Maesina,»a un niveau de rémunération qui s'appuie sur de grands groupes très rentables et payant plutôt bien des titulaires pour lesquels ils montrent un niveau d'exigence largement au-dessus de la moyenne«. Cependant, les niveaux de rémunération restent comparables, en général, à ceux de l'Agroalimentaire. Etudiée séparément pour la troisième année consécutive, la Pharmacie connaît, une nouvelle fois, un niveau particulièrement élevé par rapport aux autres secteurs. Commentaire des auteurs de l'enquête;»Les sociétés y sont toujours plus grandes par des fusions constantes, des marges élevées qui leur donnent des moyens considérables.»

Constat déjà effectué l'an passé; le marketing s'introduit de plus en plus dans le B to B et, notamment, dans le secteur des Produits intermédiaires (vendus aux entreprises) où il gagne ses lettres de noblesse en particulier grâce au marketing client permettant une meilleure adéquation entre les offres et les positionnements. Néanmoins, sur un secteur tel que la Métallurgie-Mécanique-Automobile, les ingénieurs restent mieux payés que les marketeurs ou les commerciaux. Quant au secteur des Services non financiers (Transports, Tourisme, Distribution...), il est manifestement «sous-payeur», en particulier dans les entreprises de transport ou de distribution textile où les marges sont basses et la concurrence fréquemment basée sur les prix. Enfin, l'étude Maesina-Hewitt a fait, comme chaque année, un point sur les rémunérations des dirigeants de cinq pays européens. Elle en conclut à nouveau que «l'Europe poursuit sa construction, lentement, mais sûrement». L'Allemagne et le Royaume-Uni restent toujours nettement au-dessus des autres pays, principalement en ce qui concerne les postes de dirigeants.

+0,7%

C'est l'augmentation de rémunération globale enregistrée par le directeur marketing entre 2007 et 2006.

François ROUFFIAC

Les 10 idées marketing (21 - 25 nov)

Les 10 idées marketing (21 - 25 nov)

Les 10 idées marketing (21 - 25 nov)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: une famille qui sauve un tigre, un pasteur qui échange [...]

Les 10 idées marketing (7-11 nov.)

Les 10 idées marketing (7-11 nov.)

Les 10 idées marketing (7-11 nov.)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: des licornes font office de chauffeurs Uber pour Coca-Cola, [...]

[Audience] Presse : + 7,8% en un an !

[Audience] Presse : + 7,8% en un an !

[Audience] Presse : + 7,8% en un an !

Les marques de presse voient leur audience progresser significativement, portées par les supports mobiles et surtout le smartphone.

Les salaires de la fonction marketing à la loupe

Les salaires de la fonction marketing à la loupe

Les salaires de la fonction marketing à la loupe

Quel est le salaire d'un directeur marketing ? d'un directeur e-marketing ? ou d'un responsable des études marketing ? Le détail, fonction par [...]

La réunion d'avancement de projet

La réunion d'avancement de projet

La réunion d'avancement de projet

La réunion d'avancement est un rituel de fonctionnement d'équipe projet. Elle rassemble les membres de l'équipe projet qui ont été impliqués [...]