Recherche

SPECIAL RENAISSANCE

Publié par le

Si vous lisez cet article, c'est que la fin du monde n'a pas eu lieu. Pour repartir du bon pied, même les objets s'y mettent! Un micro-ondes fait renaître votre pain, l'herbe en steak connaît une seconde vie et un smartphone vous fait accéder à la vie éternelle... Suivez-nous!

  • Imprimer

Rubrique animée par Brice Auckenthaler, cofondateur de Tilt ideas, conseil en stratégie, spécialisé en prospective, marque et innovation

PLUS RIEN NE S'ALTERE

Il y a trois jours, votre miche de pain était délicieusement moelleuse mais maintenant, vous perdriez des dents à vous y attaquer. Si seulement vous aviez pu passer votre pain au micro-ondes Microzap. La société américaine affirme que, grâce à son dispositif qui tue les spores de bactéries responsables du pain rassis, celui-ci pourrait rester frais jusqu'à 60 jours sans que son goût ne soit altéré. Que ce soit pour une application domestique et / ou industrielle, la technologie semble en tout cas vraiment très prometteuse.

Il y a trois jours toujours, votre téléphone était tout neuf. Mais il vous a glissé des mains au-dessus d'une flaque d'eau. Si vous étiez japonais, la mésaventure aurait été indolore: environ 90 % des téléphones vendus au Japon sont entièrement étanches car les Japonaises ont pris l'habitude de téléphoner sous la douche. Si la pratique vous tente, sachez que Panasonic envisage de les commercialiser chez nous pour son retour sur le marché européen.

Autre classique dans la série smartphone, l'écran fissuré, pour ne pas dire explosé. Pour y remédier, Amazon, sous l'impulsion de Jeff Bezos, vient de déposer un brevet pour un système d'airbag pour téléphones mobiles. Doté d'un accéléromètre, le dispositif serait capable de détecter la chute du téléphone et de déployer des airbags miniatures pour amortir le choc.

Pensez à ... identifier tous les désagréments qui gâchent le quotidien de vos consommateurs pour les gommer. Vous verrez que ce simple exercice est très inspirant pour innover!

OFFREZ-VOUS UN VELO EN CARTON

Izhar Gafni, designer israélien, a conçu une bicyclette tout en carton et qui coûte seulement 15 euros. De quoi décourager les voleurs et faire un geste pour l'environnement avec une machine 100 % recyclable.

Il s'est inspiré d'un concept de canoë fabriqué en carton, puis des techniques de pliage empruntées à l'origami, pour renforcer la résistance du vélo. Enfin, il a utilisé des colles et des enduits durcissants et imperméabilisants. Le designer, cycliste invétéré, s'est ensuite concentré sur le design. Ainsi est né Alfa, ce vélo unique au monde, d'une durée de vie estimée à deux ans, qui ne «fond» pas sous la pluie, ne pèse que 9 kg et est capable de supporter une charge 24 fois supérieure à son poids, soit 220 kg. Seuls le pédalier et les roues ne sont pas, pour l'instant, en carton: les roues se composent de pneus usagés, simplement collés les uns avec les autres, sans chambre à air et, par conséquent, increvables. Quant au pédalier - pour le moment en métal - le designer l'a promis, sur la version finale, il devrait être 100 % en carton.

LE BIJOU AU GRAMME ET LE LIVRE A LA PAGE LUE

Tous deux designers, Adrien Messié et Erwan Le Louër viennent de lancer leur ligne de bijoux sous le nom Le Gramme (www.legramme.com). Comme ce nom le laisse entendre, chaque bracelet - en argent recyclé - est baptisé en fonction de son grammage en argent, de 7 à 41 grammes. Notre coup de coeur: le «21 Grammes», en référence au film d'Iñárritu. Quand on sait le cours de l'argent, afficher sur son bijou la quantité de matière précieuse qu'il contient est un équilibre subtil entre délicatesse de la précision et hyperostentation.

Demain, déclinable en or et en diamant?

Plus accessible, la société Totalboox part du même principe et propose aux consommateurs de payer leurs livres à la page lue. Vous téléchargez gratuitement le livre qui vous intéresse, vous tournez les pages et si vous restez plus de dix secondes sur une page, celle-ci est comptée comme lue. Pertinent pour les ouvrages documentaires, un peu moins pour les fictions, ce concept peut cependant à l'avenir devenir une caution de qualité. Plus question de célébrer un livre en fonction du nombre d'exemplaires vendus, qui ne veut pas toujours dire lus. On pourra savoir quels livres les lecteurs ont parcouru jusqu'au bout et ceux qu'ils auront massivement abandonnés en cours de lecture.

Pensez à ... réfléchir à l'adaptabilité de vos offres en fonction des besoins et envies de vos consommateurs car une offre trop exhaustive est parfois un frein à l'achat. Inspirez-vous de TotalBoox et du Gramme pour lui redonner plus de lisibilité et d'accessibilité!

AU MENU AUJOURD'HUI, LE STEAK DE GAZON

Tout a commencé aux Pays-Bas. Gjalt de Haan - exploitant agricole - emploie 35 personnes pour faucher l'herbe, entretenir les bords des fossés et faire fermenter la biomasse. En 2006, il remarque que les années fertiles engendrent un gigantesque surplus d'herbe. L'agriculteur se demande alors s'il est possible d'utiliser cette ressource pour fabriquer des produits à forte valeur ajoutée: des fibres pour le carton, de meilleurs aliments pour les porcs... et, pourquoi pas, des produits alimentaires pour les êtres humains? Avec l'aide des chercheurs de l'université de Wageningen, de Courage - une plateforme d'innovation pour l'élevage de vaches laitières -, ils isolent une enzyme contribuant au processus de photosynthèse chez les plantes et appliquent ce principe à l'alimentation humaine: ils viennent de produire des steaks d'herbe. Testé en ce moment sur des porcs, ce steak est meilleur que le maïs et plus nourrissant que le soja. Elle n'est pas belle, la vie en vert?

Pensez à ... chercher d'autres utilisations possibles de vos produits. Si de l'herbe peut devenir un steak, pourquoi du lin ne pourrait pas devenir un meuble?

LE FUNERAIRE, UN MARCHE BIEN VIVANT

Il est des marchés dont on parle peu, dont celui de la mort. La société Memory History propose notamment d'apposer des QR codes sur les tombes! En flashant le code, on accède à un mini site contenant la biographie du défunt, des photos ainsi que des témoignages... Voilà comment les smartphones vous rendent immortels. Ce que fait Chris Robinson dans sa maison funéraire de Caroline du Sud est à destination des vivants: il y a ouvert un café, Starbucks. La marque s'y fait discrète: pas de logo, ni de serveurs en tablier aux couleurs de la marque mais les mêmes produits et la même atmosphère cosy.

PS: le café est également ouvert aux non-clients de la maison. Après tout, pourquoi le funéraire ne serait-il pas un business comme un autre?

Pensez à ... briser les barrières à l'innovation qui ne sont que morales ou psychologiques. Prenez du recul, balayez les tabous et frappez là où l'on ne vous attend pas!

Brice Auckenthaler

Calendrier de l'Avent du marketer: Data textuelle (J-24)

Calendrier de l'Avent du marketer: Data textuelle (J-24)

Calendrier de l'Avent du marketer: Data textuelle (J-24)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: clienteling (J-23)

Calendrier de l'Avent du marketer: clienteling (J-23)

Calendrier de l'Avent du marketer: clienteling (J-23)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Calendrier de l'Avent du marketer: obsession client (J-22)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Calendrier de l'Avent du marketer: martech (J-21)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]