Recherche
Se connecter

Roc décline le soja actif

Publié par le


Toutes les marques de l'univers cosméto sont confrontées au même problème : rentabiliser les millions de dollars investis en recherche. Toutes ont, peu ou prou, recours au mêmes solutions : décliner les recherches sur les différentes marques de leur portefeuille ou investir les différents segments de cet univers très large. En juin dernier, Roc (Johnson & Johnson) présentait Soya Unify, une gamme de soins anti-âge issus de travaux de recherche menés sur les propriétés du soja et qui ont donné lieu à un brevet exclusif. A l'occasion de ces travaux, les chercheurs ont mis en évidence l'action du soja sur la mélanine, pigment naturel de la peau, mais aussi sur le poil ou du moins sa repousse. Une découverte qui permet à la marque leader des produits anti-âge en pharmacie et parapharma d'investir un nouveau créneau. Partant du principe que 60 % des femmes se dépilent, et qu'aujourd'hui, seuls, ou presque, les instituts de beauté leur proposent ce type de soins, Roc lance donc Soya Epil Control. « Roc est la marque des soins corporels experts. Elle doit apporter des bénéfices consommateurs innovants et ne pas proposer un hydratant de plus », affirme Lionel Thoreau, responsable marketing. 60 % des ventes des systèmes dépilatoires étant réalisées entre avril et août, la marque partira en campagne en mai prochain avec ses incontournables pub télé et vitrines. Par ailleurs, elle reprend l'initiative sur le marché des solaires en pharmacie, dont elle occupe la 4e position, derrière Avène, La Roche Posay et Vichy. Elle introduit ainsi un spray et deux nouveaux soins anti-rides. Avec l'ambition affirmée de grimper sur la 3e marche du podium.

Rita Mazzoli

Sur le même sujet