En ce moment En ce moment

Ricard entre en campagne

Publié par le

“Un Ricard. Un vrai”. Telle est la signature de la dernière campagne du leader mondial de l'anis qui monte au créneau face à la concurrence des MDD.

  • Imprimer


Nouvel acteur sur le marché des liqueurs modernes avec Malibu et Kalhua (1), leader sur le marché des whiskies avec l'acquisition de Long John (2), acquisition de la vodka russe Stolichnaya et du gin Beefeater… Ce n'est pas parce que la société Ricard a étoffé son portefeuille en 2005 qu'elle laisse tomber sa boisson historique, le Ricard. Le leader des spiritueux en France revient sur le devant de la scène pour communiquer sur la qualité de son pastis avant de partir en campagne courant 2006 pour l'ensemble de ses produits. « Cela fait un certain nombre d'années que nous n'avions pas souligné la qualité et l'origine de notre pastis. Or il répond aux exigences de traçabilité et de sécurité alimentaire, explique le porte-parole de la société Ricard. Nous souhaitons mettre en avant les qualités intrinsèques de nos marques afin que les consommateurs ne les dénigrent plus. » Ricard a donc lancé, en février dernier, une campagne de communication en rupture, signée “Un Ricard. Un vrai !”, revendiquant “l'intégrité, la qualité et l'art de vivre d'une marque qui figure au premier rang français des spiritueux”. A l'instar de la dernière campagne de Danone qui scandait “Seul Danone sait faire du Danone”, prônant le savoir-faire unique du groupe, la dernière campagne de Ricard rappelle l'authenticité Ricard avec trois slogans : “Un Pastis. Oui ! Un pastiche. Non !”, “De Marseille. Oui ! De Chépaou, non !”, “Anis étoilé. Oui ! Anis étiolé, Non !”. On l'aura compris, à travers cette campagne qui se singularise par un style graphique proche de celui d'une banderole politique, Ricard manifeste contre un monde en proie aux amalgames (sans doute dus à la concurrence des MDD) et érige sa véritable authenticité. Les 13 000 panneaux d'affichage implantés partout en France laisseront place dans quelques mois à une communication davantage orientée sur les nouveaux produits de la marque. (1) Grâce à l'achat d'Allied Domecq en 2005. (2) Cette acquisition vient enrichir le portefeuille avec Clan Campbell, Jameson, Chivas, The Glenlivet, Four Roses.

Ava Eschwège

Sur le même sujet

Oreo déploie sa première campagne "made in France"
Média
Oreo déploie sa première campagne "made in France"

Oreo déploie sa première campagne "made in France"

Par Floriane Salgues

Oreo, la plus américaine des marques de biscuits présentes dans l'Hexagone opère une campagne exclusivement conçue par et pour la France, "Do [...]

20 Minutes s'engage pour la e-privacy
Média
20 Minutes s'engage pour la e-privacy

20 Minutes s'engage pour la e-privacy

Par Amélie Riberolle

Le site d'informations poursuit son plan d'actions pour se conformer au RGPD et mieux répondre aux attentes des utilisateurs quant à l'utilisation [...]

La rédaction vous recommande

Le guide des audiences Facebook et Instagram
Le guide des audiences Facebook et Instagram

Le guide des audiences Facebook et Instagram

Par Nosto

Dans cet ebook vous apprendrezPourquoi attaquer le funnel de conversion par la fin prend tout son sensComment exploiter les donnees recoltees [...]