Recherche

Rentabilité, rentabilité

Publié par le


"Combien faut-il que je paye pour avoir un client qui me rapporte ?" Cette interrogation que Pascal Halford, Axa, voit comme devant se développer de plus en plus dans le cadre des réflexions stratégiques, n'a vraiment rien d'anodin. Elle est l'exact reflet de ce que vivent ou s'apprêtent à vivre bien des entreprises. Il fut un temps où, lorsque l'on parlait de rentabilité dans le monde du marketing, on pensait essentiellement à la fameuse rentabilité du franc investi en communication, publicitaire en particulier. Question à laquelle il n'a d'ailleurs pas forcément été apporté de réponses satisfaisantes. Même si cette question reste d'actualité, désormais, il faudra s'habituer à réfléchir en termes de rentabilité clients. Quel que soit le secteur. Heureusement, technologie de l'information aidant, le marketing de la relation client dispose d'outils de plus en plus précis, performants, pour évaluer ledit client. Un petit côté Big Brother certes. Mais qui peut s'avérer décisif s'il est utilisé avec pertinence.

François Rouffiac