Recherche
Se connecter

Remise en cause

Publié par le

  • Imprimer


Le récent Congrès Esomar en a apporté une preuve flagrante. Non seulement, le secteur des études marketing se porte bien, économiquement parlant, mais de plus, il est en train de se remettre en cause. Son objectif : acquérir une place incontournable, à la fois dans le cadre des processus d'innovation - thème du Congrès - mais aussi dans celui des processus de décision tout court. Une évolution qui sera certes progressive, difficile, pavée de défis, de déficits à combler, de légitimité à conquérir, de frustrations à surmonter, de transversalité à acquérir mais qui constitue sa seule chance de développement. Et peut-être de salut. Tant est grande sa confrontation avec les systèmes d'information dits "intelligents" et les expertises venant d'autres métiers. Mais, il semble que les entreprises, si l'on en croit M sina, aient décidé de redonner du poids à la fonction études. En termes de recrutement même et de profils recherchés. Un premier signe, réconfortant et encourageant, qui confirme que la voie choisie est la bonne.

Sur le même sujet