Recherche

Relations mères-enfants : une typologie européenne

Publié par le


Les femmes adoptent des schémas relationnels différents suivant qu'elles se sentent avant tout mères ou qu'elles aspirent à développer leur vie personnelle, suivant qu'elles entretiennent avec leurs enfants des relations fondées sur le contrôle ou sur le "laisser faire". Catherine Finet Conseil a identifié quatre types majeurs de relations mères-enfants en Europe. Les "mères maternantes" (type dominant en Italie et en Espagne) : les enfants jouent un rôle vital. Les mères font tout pour les couver et les garder "petits" le plus longtemps possible. Elles aiment les produits qui procurent un "sentiment de bonne mère comme le lait", se méfient des concepts qui accentuent l'indépendance. Les "mères complices" (largement répandu en Grande-Bretagne et en France, émergeant en Allemagne et dans les pays latins). Parce qu'elles combinent rôle de mère et vie à l'extérieur, les moments de partage sont essentiels. Leur relation est fondée sur un partenariat à égalité avec les enfants, elles respectent leurs goûts, sont ouvertes aux "kid produits" et sont des "early adopters". Elles recherchent les produits qui favorisent la communication et aiment régresser avec leurs enfants (les BD de leur enfance, par exemple). Les "mères normatives" (modèle traditionnel français et allemand). Sensibles aux normes sociales, elles exercent un contrôle, donnent des règles strictes. Les enfants doivent se comporter comme des adultes le plus rapidement possible. Elles sont attirées par les produits apportant des plus-values pédagogiques et rejettent les produits gadgets, non fonctionnels et se méfient de la TV, contre-pouvoir à leur éducation. Les "mères absentes" (modèle qui se développe en France, émerge en Allemagne). Très engagées dans leurs activités personnelles, souvent plus éduquées, elles passent peu de temps à la maison. Les enfants sont très indépendants. En compensation, ces derniers sont souvent suréquipés en objets technologiques (ordinateurs ou consoles de jeux). Ces femmes ont besoin d'outils de communication variés pour garder la relation avec leurs enfants.

Anika Michalowska

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Article écrit par Channable

Channable

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Le nombre de marketplaces actives en France ne cesse d’augmenter, tout comme le volume de ventes qui y sont réalisées. Aujourd’hui, on estime [...]