Recherche

RMC Info la joue solo

Publié par le

Nouvelle régie indépendante, exclusivité sur les droits radio de la retransmission en direct des matchs de la Coupe du Monde de Football et de Formule 1. Il n'en fallait pas plus à RMC Info pour défrayer la chronique et annoncer une offre commerciale aussi musclée que sa programmation sportive.

  • Imprimer


En rugby, on appelle ça une percée. Dans l'univers des médias, un coup. Dans les deux cas, le joueur profite d'une opportunité de jeu pour foncer droit au but et se donner, si possible, une avance sur ses compétiteurs. C'est ce que fait Alain Weill, patron de RMC Info, en choisissant de quitter la régie publicitaire de sa concurrente RTL, IP France, pour créer la sienne, RMC Régie, et en prendre la présidence. Une rupture consommée puisque la radio a également acheté, sous le nez de la concurrence, à la fois les droits de retransmission en direct des matchs de la prochaine Coupe du Monde de Football et ceux des Grands Prix de Formule 1 pour la saison 2002 (au total, 17 week-ends dans l'année). Et elle est sur les rangs pour les droits du championnat de France de Football, qui seront prochainement mis aux enchères. Elle en a profité, dans la foulée, pour renforcer sa programmation de sport. « Les programmes qui lui sont consacrés commencent désormais plus tôt en semaine, à partir de 18 heures au lieu de 19 heures. Quant aux week-ends, le sport arrivera très prochainement à 13 heures au lieu de 12 heures », se félicite Alain Weill.

Ouvrir de nouveaux formats publicitaires


Et c'est justement en se basant sur la variété de sa grille sportive qu'Alain Weill compte proposer une offre commerciale élargie à ses annonceurs, composée, par exemple, de bill-boarding ou de partenariats de rubriques. « Nous allons pouvoir donner à des annonceurs déjà engagés dans le sponsoring un éclairage différent sur le sport. Et un relais qualitatif de leur présence dans les stades ou les circuits. » Et même si le contenu de l'offre reste encore à préciser, il y a tout lieu de penser qu'elle devra être à la hauteur. Car pour amortir son investissement, Alain Weill compte sur 1,52 million d'euros de recettes nettes publicitaires pour la F1 et autant pour la couverture de la Coupe du Monde ! Ces rentrées lui permettraient d'atteindre son objectif d'équilibre à la fin 2003, après une perte de 6,1 millions d'euros en 2001. Pour relever le défi, le groupe a fait appel à Sophie Netter, ancienne directrice de la publicité de la station Rire et Chansons, puis responsable au niveau européen, pour occuper le poste de directrice générale déléguée de la nouvelle régie. Et à Eric Jourdan, ex-directeur de clientèle chez NRJ, aux fonctions de directeur délégué grands comptes. Un directeur du sponsoring est attendu très prochainement. Pour l'heure, Alain Weill est plutôt satisfait de la passation de IP sur RMC Régie et se félicite au passage d'avoir déjà accueilli de nouveaux annonceurs... « Je pense que dès avril-mai, nous aurons une réelle visibilité. » D'ici là, la polémique qui oppose RMC Info à l'ensemble de ses concurrents sur le droit de retransmission des directs aura peut-être trouvé une issue. Mais là c'est une autre histoire... qui ne se réglera pas solo.

Isabel Gutierrez

Info de proximité : les maires sont les meilleurs !

Info de proximité : les maires sont les meilleurs !

Info de proximité : les maires sont les meilleurs !

Le 3ème " Baromètre Epiceum/Harris de la Communication Locale " démontre l'intérêt croissant que portent nos concitoyens à l'information de [...]

Info to Doc

Info to Doc

Info to Doc

Conçue comme un lieu de rencontres et d'échanges à destination des décideurs privés et publics, la première [...]