Recherche
Se connecter

RI : à nouvelle organisation, nouvelle identité visuelle

Publié par le

Depuis la fin août, toutes les sociétés Research International dans le monde (le groupe est présent dans 50 pays) ont adopté une nouvelle identité visuelle constituée de deux images : une vague et une goutte d'eau.

  • Imprimer


«Ces nouveaux visuels symbolisent la façon dont Research International travaille avec ses clients, à la fois en apportant des réponses détaillées à des problématiques précises, d'où la goutte d'eau, mais en apportant également des perspectives plus globales, plus stratégiques sur leur business, d'où la vague, explique Chantal André, directeur général adjoint de Research International France. Cette nouvelle identité est en fait l'expression visuelle de tout un travail effectué en interne, en termes de structures et d'organisation. » Désormais, Research International a voulu s'organiser autour de ses clients plutôt que par implantation géographique, d'où la no-mination de 43 Key Client Directors, qui consacrent entre 20 % et 100 % de leur temps à un client et dont la mission est de mettre en place des méthodologies spécifiques adaptées à la culture et à l'organisation du client. Par ailleurs, le groupe s'organise autour d'expertises traduites dans le sens d'une notion de Business Projects et qui sont au nombre de six, chacune d'elles ayant à sa tête un "Global Leader", qui aura pour tâche de réfléchir aux approches et aux outils à mettre en place pour développer chaque expertise. Il s'agit de Marques et Communication (dont le Global Leader se nomme Bruno Botton), Innovation (Sarah Bolton), Consumer Understanding (Nick Hall), Consumer Relationship (en cours de nomination), Category Management, Service Measure-ment. A cela s'ajoute la volonté de délivrer le savoir à tous les niveaux, soit en faisant appel à des experts, soit en allant chercher l'information dans Knowledge Navigator, une banque de données interne sur Intranet qui s'enrichit de chaque projet et de chaque étude pour capitaliser sur l'information déjà acquise. Enfin, Research International propose une nouvelle approche plus transversale celle-là. Il s'agit d'un travail en partenariat avec le client pour lui apporter une compréhension plus globale de son business en réfléchissant régulièrement sur l'ensemble des études réalisées pour lui et en faire une nouvelle analyse afin d'en faire ressortir un nouveau savoir. « Nous voulons passer du recueil de l'information à l'analyse du savoir puis au transfert de savoir », souligne Chantal André pour résumer le re-engineering fondamental de Research International.

Anika Michalowska

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Comment la France est-elle perçue par ses habitants ?
Etudes
Comment la France est-elle perçue par ses habitants ?

Comment la France est-elle perçue par ses habitants ?

Par Clément Fages

Amélioration des performances économiques, mais craintes pour leur bonheur à l'avenir... L'Observatoire de la Marque France teste les habitants [...]

Quelles opportunités pour la fonction Etude?
Etudes
Quelles opportunités pour la fonction Etude?
Emeric Fohlen

Quelles opportunités pour la fonction Etude?

Par Eloïse COHEN

Annonceurs, new players et instituts traditionnels étaient réunis, ce 20 avril, par l'Union des annonceurs (UDA) et le collectif Insight Hub, [...]