Recherche

Question de coût

Publié par le


Un pavé dans la mare ? Peut-être. Une réponse logique à de nouvelles donnes sur le marché ? Sans doute. Une nouvelle expression de la stratégie de développement d'un leader ? Certainement. Quoi qu'il en soit, la création de TNS Direct (voir p. 58), et son modèle type “low cost”, ne laissera personne indifférent. Ni le monde des instituts, ni celui des annonceurs. Et certains ne se priveront pas de penser que TNS, en particulier en raison de son terrain téléphonique off-shore, s'aventure sur des terres qui ne sont pas celles des instituts “classiques”, mais se rapprochent de celles des sociétés de marketing téléphonique. Ce dont les géniteurs du projet se défendent farouchement. Pour eux, TNS Direct est bien un institut d'études. Pas un institut de plus, mais un institut apportant des réponses abordées de manière “différente”. Des réponses qui risquent, ne serait-ce que sur le plan financier, de trouver un écho positif chez ses clients potentiels. Dans le baromètre annuel, réalisé par Atoo, en partenariat avec Marketing Magazine (voir p. 70), sur les annonceurs face aux études par sondage, le critère “coût” n'arrive-t-il pas en dernière position des éléments de satisfaction étudiés ? Même s'il est vrai que, quel que soit le secteur, quelle que soit la problématique, ce critère n'est que rarement dans les premiers éléments de satisfaction d'une entreprise face à ses prestataires. Un critère qui prend aujourd'hui une acuité toute particulière. Et ce n'est pas, comme en témoigne une des enquêtes de ce numéro, l'intervention accrue des services achats au niveau des prestations intellectuelles, qui va en minimiser l'importance. De là à en faire “le” critère n° 1, comme on a pu le voir sur certains autres métiers, il y a un pas, dangereux, à franchir. Car la valeur ajoutée, ou tout simplement la qualité, a un prix. Le tout étant de bien définir, en commun accord, le périmètre au-delà duquel il n'est pas question de négocier.

François Rouffiac

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]