Quand le design sonore dévore le Web!

Publié par le

Le design sonore s'affirme aujourd'hui comme une composante à part entière du Web 2.0. Car les annonceurs connaissent le pouvoir du son. Alors, qui est «in»? Qui est «out»? L'agence By Music donne son point de vue.

  • Imprimer

 

Tout à fait «in», le design sonore du site d'Evian apaise quand celui de Suzi Wan éveille les sens.

@ CLM BBDO/Proximity BBDO

Tout à fait «in», le design sonore du site d'Evian apaise quand celui de Suzi Wan éveille les sens.

Vecteur de communication, moyen d'expression du site et de la marque, le design sonore découle naturellement du processus de création d'un site web. Un segment en forte croissance depuis dix- huit mois. Reste à trouver l'ambiance musicale en adéquation avec la marque et le message à passer. Certains y parviennent mieux que d'autres.

Ainsi, Lacoste a adopté un son en cohérence avec son image afin d'impliquer l'internaute et de souder une communauté. La marque se différencie en surfant sur la tendance musicale, avec Tilly & The wall, jeune groupe indie-pop, dans la même veine que MGMT et The Kills. Bref, l'effet se veut résolument cohérent et «in». C'est d'ailleurs le même état d'esprit branché que l'on retrouve sur le site que la marque a dédié aux 15-25 ans (www.lacostered.com/ fra/fr), avec des musiques adaptées à la cible, dynamiques et jeunes, comme Yuksek et Kris Moyes. De son côté, Levi's renforce également son esprit communautaire et reste fidèle à son style pop- rock décontracté sur son site http://eu.levi.com/fr_FR.

Par ailleurs, la Toile se fait aussi l'écho des points de vente. Ainsi, un des pionniers de la sonorisation d'espace, Le Bon Marché, réitère avec son portail web en gardant un design sonore élitiste, à l'image de son point de vente (www.treeslbm com/#home). De nombreuses marques ont de fait adopté cette même cohérence entre leurs espaces physiques et Internet, et le résultat est là: Nike Air entraîne l'internaute à une condition sportive maximale, même en restant confortablement assis devant son écran (http://nikeair.awardpages.com/nike.html). Et pour les amateurs de belle mécanique, Porshe fait ronfler le moteur de son Cayenne sur son site: http:// www.porsche.com/all/bloodlines/ usa/. Sur le site de Suzi Wan, l'internaute peut observer et entendre un parfait mariage des teintes, mettant le Feng Shui à l'honneur, avec une ambiance zen qui éveille les sens. Enfin, Lolita Lempicka vient tout juste de rénover sa vitrine web et propose des sons subtils, chics, et enivrants comme un bon parfum (www.parfumslolitalempicka.com/fr-FR). Même phénomène en agence avec G2 Paris (www.g2paris.com) qui a mis en exergue le côté azimuté et créatif de la société, tout en optimisant l'ergonomie du site.

Up-loader la musique et animer les personnages

Aujourd hui, les agences web telles que Nurun, Euro RSCG 4D ou encore Mazarine Digitale font de plus en plus appel à des spécialistes du son, eux-mêmes soumis à des délais très courts. C'est le cas notamment lorsqu'ils travaillent sur des projets en permanente évolution, tel le site allemand d'Evian www.evian.de. Evolution qui n'est pas à confondre avec précipitation. Traduisez, mieux vaut éviter l'empilement mécanique de sons au risque de saturer l'interface, et d'agacer l'internaute: la cacophonie d'un site institutionnel australien (http:// getoutthere.qld.gov.au/#Home), on dit «out». Il aurait mieux fait de s'inspirer du géant suédois Ikea, qui innove en signant l'un des sites les plus aboutis en matière de sonorisation participative, puisque l'internaute peut y up-loader sa propre musique et animer ainsi les personnages (http://demo.fb.se/ e/ikea/comeintothecloset2/site/ default.html).

C'est sûr, l'atmosphère musicale apporte une forte valeur ajoutée à la communication interactive. On estime en post-test qu'un site web gagne entre 30 à 40% d'appréciations positives s'il est habillé de sons. De nombreux sites e-commerce font confiance à ces statistiques, à l'instar de Fauchon. L'enseigne a ainsi réussi à augmenter la durée de circulation de l'internaute et à multiplier ses intentions d'achat. Et si toutefois l'internaute en a plein les oreilles, il lui reste encore l'option de cliquer sur Mute... au risque de manquer quelques jolies performances.

AURELIEN SOOUKIAN,
DIRECTEUR ASSOCIE DE BY MUSIC

AURELIEN SOOUKIAN,

Autres articles

Les coups de coeur créatifs d'Alnoor: entre art et luxe
Les coups de coeur créatifs d'Alnoor: entre art et luxe

Les coups de coeur créatifs d'Alnoor: entre art et luxe

Par

Alnoor directeur de creation associe de agence de design Objets de Convoitises presente ses campagnes publicitaires preferees Leur denominateur [...]

RGPD, ou l'agitation du grand chiffon rouge de la data
RGPD, ou l'agitation du grand chiffon rouge de la data

RGPD, ou l'agitation du grand chiffon rouge de la data

Par

Chaque jour un nouvel acronyme vient designer un pan du grand tout de la transformation de notre societe En ce moment est le RGPD qui defraie [...]

Drive-to-web TV : tous les chemins mènent au clic
Drive-to-web TV : tous les chemins mènent au clic

Drive-to-web TV : tous les chemins mènent au clic

Par

aube de addressable TV le petit ecran inspire deja des bonnes pratiques du digital pour offrir ses annonceurs une mesure fiable de la performance [...]

Web Summit 2017: Start-up et tendances booster
Web Summit 2017: Start-up et tendances booster

Web Summit 2017: Start-up et tendances booster

Par

DU au novembre le Web Summit reunissait Lisbonne plus de 60000 participants dont 7000 CEO et 1500 investisseurs Et pour la premiere fois deux [...]

Twitter déploie un format vidéo "cliquable"
Twitter déploie un format vidéo "cliquable"

Twitter déploie un format vidéo "cliquable"

Par

Apres quelques tests aupres de Renault et de la SNCF notamment Twitter annonce le lancement de son format Video Website Card idee une video [...]