Recherche

Presse déco, jardin et bricolage : Développer le hors-captif

Publié par le

Secteur multi-facette, la presse art de vivre cultive les paradoxes. Faibles en diffusion, ses titres haut de gamme exercent une attractivité certaine sur les annonceurs et notamment ceux du hors-captif. Alors que les forts tirages de ses titres pratiques ne constituent pas toujours un argument commercial déterminant.

  • Imprimer

À LIRE AUSSI


"L'investissement psychologique et affectif à l'égard de la maison s'est sensiblement renforcé au cours de ces dernières années L'habitat constitue un poste de dépenses privilégié des ménages", remarque en préambule l'étude Scanner 98/99 du groupe Interdéco dans sa partie consacrée à l'univers de la maison. Face à la complexité du monde extérieur, la maison est devenue un refuge, un havre de paix que l'on veut raffiné et convivial. La maison mais aussi l'espace qui le prolonge comme le jardin. De fait, un ménage sur deux dispose aujourd'hui d'un jardin auquel il consacre en moyenne un budget de 2 500 francs par an. « Quant au marché du bricolage, il concerne 41 millions de Français et représente 25 % des dépenses d'équipement des ménages, soit 90 milliards de francs », remarque Jean-Rémy Caurette, directeur général de la Sepam, fabricant, entre autres, de la marque Xyladecor. On l'aura compris la décoration, le jardinage et le bricolage sont quelques-unes des activités auxquelles les Français s'adonnent avec passion ou par nécessité économique.