Recherche

Pourquoi Nortel Networks investit la F1

Publié par le

Sponsor de l'écurie Williams depuis début 1999, Nortel Networks entend profiter de sa présence en Formule 1 pour montrer sa compétence technologique.

  • Imprimer


Fournisseur de solutions dans le domaine des réseaux de communication unifiés, présent partout sur le globe, Nortel Networks est sponsor de Williams F1 pour la saison 1999 et les deux suivantes. Un choix lié à un besoin de notoriété dans un univers devenu très concurrentiel. Retransmis dans 205 pays, ayant rassemblé 5 milliards de téléspectateurs en 1998, la Formule 1 est désormais perçue comme un vecteur de communication globale de choix pour les entreprises liées à la haute technologie. D'où une présence accrue de ce type de sponsors dans le F1 Circus et un effet d'entraînement induit. « Nous avons regardé d'autres solutions de sponsoring, avoue Paul Meulendijk, responsable du partenariat Formule 1 chez Nortel Networks. La F1 nous offre une audience globale et un environnement technologique spécifique. Ce sponsoring nous a déjà aidé à développer de nouveaux business et à être présents dans des endroits où nous n'étions pas. »

Partenariat technologique


Outre un sponsoring classique avec le logo sur la voiture et le casque des pilotes, l'originalité du partenariat porte sur l'échange technologique entre les deux marques. Nortel Networks, en collaboration avec les ingénieurs de l'écurie anglaise, développe des solutions réseaux spécifiques en matière d'application voix, données et vidéo. Etant donné la précision nécessaire à la F1, la communication, entre l'usine et le lieu de course ou entre les stands et les pilotes, revêt une importance capitale dans la réussite de la compétition. La Formule 1, comme pour le secteur automobile, pourrait s'avérer un support de nouveaux développements pour les télécommunications. Face à l'évolution du sponsoring, notamment des lois antitabac dont les manufacturiers étaient des sponsors traditionnels de la F1, le secteur des télécoms pourrait constituer une bouée de sauvetage pour les budgets des différentes écuries. Un budget de 450 MF, provenant essentiellement du sponsoring et des droits télévisés, pour Williams, le montant des investissements des différents sponsors n'étant pas révélé. En choisissant Williams, Nortel Networks veut également mettre en avant les similitudes entre les deux entreprises. « Nous avons été sensibles à la success story Williams ; nous avons le même type de leadership dans l'industrie », précise Paul Meulendijk. De la communication sur le consumer marketing, la F1 semble devenir de plus en plus un support de communication B to B. Toutefois parmi les 25 sponsors de Williams F1, l'émergence ne semble pas forcément garantie pour un annonceur.

PHILIPPE CHESNAUD

Étienne Bodel rejoint Amplifi

Étienne Bodel rejoint Amplifi

Étienne Bodel rejoint Amplifi

Amplifi, entité trading du groupe Dentsu Aegis Network, accueille Étienne Bodel au poste de video strategist.

Carglass confie sa communication à Isobar

Carglass confie sa communication à Isobar

Carglass confie sa communication à Isobar

La société de réparation et remplacement de pare-brise Carglass a fait appel à l'agence Isobar, propriété du groupe Dentsu Aegis Network.

Émilie Cueto rejoint Isobar

Émilie Cueto rejoint Isobar

Émilie Cueto rejoint Isobar

L'agence de communication Isobar, propriété du groupe Dentsu Aegis Network, nomme Émilie Cueto au poste de directrice conseil.

Panorama de la consommation médias des français

Panorama de la consommation médias des français

Panorama de la consommation médias des français

Le multitasking concerne 77% des consommateurs français, selon l'infographie publiée par Dentsu Aegis North, département de Dentsu Aegis Network [...]

Yahoo Bing Network gagne des parts de marché

Yahoo Bing Network gagne des parts de marché

Yahoo Bing Network gagne des parts de marché

Sur le marché ultra-concentré du search que domine Google, Yahoo Bing Network parvient à gagner en part de marché, deux ans après son déploiement [...]