Recherche

Pour un management biologique

Publié par le

Comment motiver des équipes prises dans la tourmente des OPA amicales ou hostiles ? A l'heure où la plupart des grands groupes se sont lancés dans la fameuse course à la taille critique, la gestion des ressources humaines doit adopter de nouveaux schémas. Et s'inspirer notamment de certaines règles de la biologie. Explications de Jean-Luc Hertz, conseil en stratégie, et Philippe Laurent, président de Boomer SA.

  • Imprimer


«L'observation des phénomènes boursiers de cette fin de siècle nous amène à constater la course incessante à la taille critique des entreprises pour gagner des parts de marché, optimiser l'effet d'échelle et donc la "shareholder value". La France n'est pas en reste avec le rachat de US Filter par Vivendi, la prise de participation significative au sein de Nissan de Renault, la fusion Hoechst & Rhône Poulenc, la tentative de fusion de la BNP-Paribas-Société Générale... Cependant, cette course à la taille des "world corp" génère des problèmes de gestion humaine et donc de motivation des hommes, qui mettent à mal l'organisation des structures et les performances de l'entité dans son ensemble, et, ainsi, pèse sur les résultats de l'entreprise, surtout lorsque les fusions et acquisitions concernent des sociétés qui ont des cultures d'entreprise très différentes. L'harmonisation se faisant généralement en faveur de l'acheteur, les salariés du racheté se retrouvent démobilisés et déstabilisés. On constate alors que la motivation des hommes est souvent inversement proportionnelle à la taille de l'entreprise ! Face à ce phénomène dangereux qui menace la rentabilité, et parfois même la pérennité de l'entreprise, une des pistes les plus prometteuses demain pourrait être le management dit biologique.

Cellules totipotentes


A l'instar des organismes vivants qui s'adaptent et se renouvellent perpétuellement pour survivre dans un environnement en mouvance permanente et potentiellement hostile, le management biologique repose sur le principe qui consiste à créer des "cellules" d'individus qui soient auto-suffisantes, littéralement "totipotentes". Au-delà de la notion de centres de profit traditionnels, ces "cellules totipotentes" reposent sur des principes d'organisation inspirés du monde vivant : - Organisation des fonctions de l'entreprise en cellules autonomes, spécialisées par Domaine d'Activité Stratégique (DAS) et intégrées dans l'organisme multicellulaire (la World Corp). - Interactivité des cellules entre elles sur un mode commercial, sans lien hiérarchique. - Optimisation permanente de chaque cellule en termes de flexibilité, adaptabilité et réactivité. En termes de gestion humaine, la "cellule" comporte idéalement 50 à 70 personnes, chiffre maximum pour qu'un dirigeant puisse motiver individuellement chacun des membres. La cellule est dirigée par une tête bicéphale en prévision de la croissance qui s'opère par dédoublement de la cellule (la mitose), ceci sans déperdition de performances puisque chacune des deux cellules dispose d'un même capital management dès le départ. L'implication individuelle de chaque membre le motive à s'investir dans le développement de la cellule qui impacte directement sur celui de sa carrière.

Le sens de l'adaptation


Ce type d'organisation s'avère cumuler les avantages d'une forte implication et motivation des hommes et d'une adaptabilité aux aléas des marchés, particulièrement efficace dans le cadre d'une structure pouvant atteindre une taille considérable . Parmi les exemples encore rares de ce type de structure, Virgin fait figure de précurseur. Au-delà de sa notoriété due à son fondateur particulièrement médiatique, cette société n'en reste pas moins innovante en matière de management dit "biologique". Au regard des réussites de Virgin sur des terrains particulièrement concurrentiels, ce nouveau mode de management commence à acquérir ses lettres d'excellence. »

J.-L. H ET P. L

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

De retour dans la capitale, le pop up store parisien de Kiabi vient d'ouvrir ce vendredi 25 novembre 2016. Objectif ? S'implanter de façon plus [...]

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

L'Union Des Annonceurs interpelle le gouvernement sur la publication du décret sur la transparence dans le marché de la publicité en ligne attendu [...]

L'IA est-elle l'avenir du marketing?

L'IA est-elle l'avenir du marketing?

L'IA est-elle l'avenir du marketing?

Tirer le meilleur parti de la donnée pour offrir au consommateur une expérience inédite, automatiser les actions marketing dans une dimension [...]

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

La Poste personnalise ses créas grâce à la data

Pour sa campagne " Côté Pro ", La Poste s'est appuyée sur les techniques de DCO (Dynamic Creative Optimization). Avec un but : traduire la granularité [...]