Recherche

Pour durer, mangez du riz

Publié par le

Le principal objectif de Rice to Riches est de donner au riz au lait ses lettres de noblesse en véhiculant une image moderne et actuelle du produit.

  • Imprimer


Cet empire du dessert dédié au riz au lait est né de l'admiration du propriétaire, Pete Moceo, pour les marchands de glaces qui emplissent les rues d'Italie. Son but est de susciter auprès des clients une envie de riz au lait telle qu'elle existe aujourd'hui pour les glaces. Pour changer la perception qu'ont les gens de ce petit plaisir simple, il a lourdement investi dans le design de l'architecture commerciale pour créer un univers du riz du lait ultramoderne et fantastique. Cette boutique, qui ne passe pas inaperçue, a ouvert le 1er avril 2003 à Nolita (partie nord de la Petite Italie à New York). Le riz au lait est connu en tant que dessert “basique” aux Etats-Unis. Pourtant, à l'inverse de ce que l'on pourrait penser, le riz au lait peut se transformer en un dessert délicieux et raffiné. Pour élaborer le meilleur des riz au lait, il fallait au moins le talent du célèbre pâtissier D. Jemal Edwards. Rice to Riches propose non seulement 18 parfums différents mais également une version du jour, une version light, une version sans sucre et une version internationale. « Il est assez difficile de travailler sur un seul produit, cela requiert une grande créativité », commente D. Jemal Edwards. Avec ce dernier aux fourneaux, Rice to Riches montre enfin qu'il est possible d'être aussi créatif avec du riz au lait qu'avec des glaces. De plus, en termes nutritionnels, le riz au lait vaut d'être essayé avec 80 % de lait et 20 % de crème et œufs, les proportions étant inversées pour les glaces. Ce qui est une bonne nouvelle pour ceux d'entre nous qui font attention à leur ligne ! Rice to Riches est le parfait exemple de comment créer un événement autour d'un produit aux Etats-Unis. L'empire du riz au lait, comme Starbuck a créé celui du café. Meilleur marché que les glaces, le riz au lait de Rice to Riches se vend 4,50 $ pour 250 g et 12,50 dollars pour 500 g.

Par Isabel Gutierrez, en collaboration avec Brice Auckenthaler d'eXperts, conseil en management de l'innovation