En ce moment En ce moment

Pampers Premium, la protection en plus

Publié par le

Pampers lance Lotion Care. Un concept qui allie protection et absorption.

  • Imprimer


« Entre octobre 1997, date de lancement des Pampers Unisex et janvier 1998, notre part de marché en valeur a augmenté de trois points. Ce résultat nous conforte ; l'innovation a été reconnue et appréciée par une large majorité des consommatrices. » Pour Annalisa Loustan, brand manager, Pampers est donc en voie de gagner son pari. Reste qu'il est encore trop tôt pour exprimer une opinion définitive. D'autant que le gain se mesure en valeur et que le lancement de l'unisexe s'est accompagné d'une hausse globale des prix du marché. En attendant, la révolution unisexe entre dans une seconde phase avec le lancement sur Premiums, sa marque haut de gamme, d'une nouvelle génération de couches : les Lotion Care, sur le créneau de la santé de la peau. En lançant il y a quelques mois Air Dry, Klennex Huggies enfourchait en effet le cheval de la lutte contre l'érythème fessier du bébé. Avec Lotion Care, Pampers entend combattre le même fléau via une lotion adoucissante diffusée en continue. Disponible depuis début avril, la gamme se substitue à l'ancienne génération de Premiums. Segmentation de l'offre oblige, il faudra en revanche attendre l'été prochain pour que cette nouvelle technologie soit appliquée à la taille mini des Pampers Baby Dry.

R.M

Sur le même sujet

Les gains de budget de la semaine (12 au 16 février 2018)
Agences
Les gains de budget de la semaine (12 au 16 février 2018)

Les gains de budget de la semaine (12 au 16 février 2018)

Par La rédaction

Chaque vendredi, découvrez notre récap' des compétitions et des appels d'offres remportés par les agences, les régies publicitaires et les prestataires [...]

Emakina s'offre l'agence new-yorkaise Karbyn
Agences
Emakina s'offre l'agence new-yorkaise Karbyn

Emakina s'offre l'agence new-yorkaise Karbyn

Par Amélie Riberolle

Le groupe belge renforce sa présence américaine avec l'acquisition de 100% des parts de l'agence numérique via sa filiale The Reference.

La rédaction vous recommande