On line Panel Innovators : un nouvel outil d'aide à l'innovation

Publié par le

Sémiométrica lance le premier panel en ligne d'individus recrutés pour leur sensibilité à l'innovation.

  • Imprimer


Opérationnel depuis février 2003, le Panel Innovators, commercialisé par Sémiométrica, a trois objectifs : porter un diagnostic prospectif sur un produit existant, tester de nouvelles tendances, évaluer le potentiel marketing d'une innovation. « Les deux caractéristiques essentielles d'Innovators sont la nature de l'échantillon d'individus interrogés et le mode d'interrogation de ces individus, précise Michel Hugues, consultant en marketing, à l'origine de ce nouvel outil. Nous sommes partis de l'idée que les internautes assidus, ceux ayant un usage fréquent et diversifié d'Internet, appartiennent à un type psychologique tourné vers l'innovation. Les interroger permettrait de répondre à certaines des interrogations des responsables marketing concernant les nouveaux produits. » Encore fallait-il pouvoir repérer les tendances psychologiques profondes des internautes pour sélectionner ceux qui sont les plus sensibles à l'innovation. C'est là que la Sémiométrie entre en jeu. L'étude psychologique des internautes destinés à être panélisés dans Innovators a été réalisée au moyen de cette méthode, créée par Jean-François Steiner. Les 5 000 internautes du panel source Snapshot d'OMD ont été interrogés sur leur réaction affective à un corpus de 210 mots les plus divers (avec une échelle d'agrément/désagrément à 7 niveaux), puis à analyser les réponses pour faire apparaître quelques grands types psychologiques, parmi lesquels les deux types : "Innovateurs" et "Conservateurs". A la fin de cet exercice, a été construit le Panel Innovators, composé de 1 000 internautes réguliers ayant un profil psychologique d'innovateurs. « Toutefois, l'ensemble du panel source est interrogé, indique Michel Hugues, ce qui rend possible la comparaison des réponses des Innovators aux internautes n'ayant pas le profil sémiométrique d'innovateurs. On peut ainsi faire apparaître le pouvoir discriminant du caractère psychologique innovateur. » Le Panel Innovators a une périodicité bimensuelle. Le questionnaire posé en ligne peut comporter jusqu'à 40 questions, dont 20 % de questions ouvertes. Un questionnaire de 10 minutes ne comportant que des questions fermées coûte de 30 000 à 40 000 euros. Il peut être utilisé à tous les stades de développement d'un produit ou d'un service, et notamment au stade de l'étude de diagnostic d'un produit existant ou de l'étude prospective, ou encore du développement de produits nouveaux, mais aussi de la commercialisation. Le Panel Innovators pourra encore évoluer. Pourquoi pas en renseignant les panélistes avec leur comportement médias ?

Les grands principes pour mener une étude sur Internet selon Syntec



Une collecte loyale des données


Respecter la vie privée des personnes qui répondent. Limiter les phénomènes de spamming et les collectes intempestives. Demander l'accord préalable d'un adulte responsable pour interroger on line un enfant de moins de 15 ans. L'enquête ne sera pas utilisée comme moyen de collecte d'informations sur les parents.

De la transparence


Les sociétés doivent fournir leurs coordonnées, un nom de contact et, si possible, l'adresse de leur site web aux "répondants". Elles s'engagent à ce que les données collectées ne servent qu'à l'usage exclusif de l'étude, en dehors de toute opération de MD ou de revente de fichiers. La confidentialité des réponses est garantie.

De la rigueur scientifique dans la réalisation des études


Le recrutement actif sera privilégié pour la sélection des interviewés. La procédure d'échantillonnage donnera lieu à l'établissement rigoureux d'échantillons, par sélection aléatoire ou par quotas. La rédaction du questionnaire se fera dans le souci de l'ergonomie, du filtrage et du contrôle de cohérence. Le terrain devra être contrôlé pour éliminer les questionnaires incomplets et éviter les participations multiples.

De l'intégrité dans l'exploitation des résultats


Les sociétés d'études doivent informer leurs clients sur les limites éventuelles des résultats (défaut d'échantillonnage, taux de réponse trop faible, couverture insuffisante de la cible visée...). Source : Syntec Etudes Marketing et Opinion

Anika Michalowska

Autres articles

Pourquoi le m-commerce est encore à la traîne en France
Pourquoi le m-commerce est encore à la traîne en France Pourquoi le m-commerce est encore à la traîne en France

Pourquoi le m-commerce est encore à la traîne en France

Par

Trois mois apres avoir lance son panel mobile en France Comscore dresse un portrait des specificites hexagonales dans les usages mobiles notamment [...]

Panels
Panels

Panels

Par

Le chef de produit dispose de deux types de panels Le panel distributeur il apporte des donnees chiffrees sur le marche la part de marche de [...]

Comment entretenir un panel d'études ?
Comment entretenir un panel d'études ?

Comment entretenir un panel d'études ?

Par

Determinant dans la qualite une etude le panel est difficile tant constituer qu perenniser Mediametrie livre quelques bonnes pratiques pour [...]

Get, pour créer son application en une heure chrono
Get, pour créer son application en une heure chrono

Get, pour créer son application en une heure chrono

Par

Grace la solution Get les entreprises peuvent creer en un temps record une application commerce fournie avec un panel de services gestion livraison [...]

Grande conso : les principaux chiffres 2015
Grande conso : les principaux chiffres 2015

Grande conso : les principaux chiffres 2015

Par

Les produits de grande consommation ont termine annee 2015 sur une croissance en valeur de 12 05 en volume est ce que revele le paneliste IRi [...]

Pour AOL, les panels ne suffisent plus
Pour AOL, les panels ne suffisent plus

Pour AOL, les panels ne suffisent plus

Par

Dans une industrie publicitaire digitale data driven la methode basee sur les panels est inefficace Pour accompagner agences et annonceurs [...]