Recherche

Oh IP days !

Publié par le

L'IP (Internet Protocol) n'en finit pas de modifier nos business models et nos approches marketing. En gagnant les téléphones mobiles et la domotique, il amorce une incursion dans la vie de tous les jours. Il atteint enfin Monsieur Tout-Le-Monde, du gamin à la ménagère, sans exiger d'eux une connaissance particulière du Web. Dominique Beaulieu, associé de Valoris, nous accompagne vers ces nouveaux modes de sollicitations clients personnalisées.

  • Imprimer


Internet étend ses tentacules vers des canaux d'interaction insoupçonnés. Otis, n°1 mondial des ascenseurs, truffe ses appareils de pages Internet. Aux Etats-Unis, les distributeurs automatiques de boissons sont désormais reliés aux fournisseurs, détectant ainsi les ruptures de stocks pour acheminer juste à temps les bonnes marchandises et organiser les tournées et le remplissage des camions. A Hong-Kong, dans le métro qui assure la navette entre l'aéroport et le centre ville, chaque passager consulte, sur un écran Internet personnel, des pages sélectionnées : publicité, plan de la ville, hôtelleri... Le Web gagne vos réfrigérateurs Samsung, Frigidaire, Electrolux, dont vous consulterez le contenu à distance. Il envahit la porte de vos fours Leon@rdo pour vous dicter les recettes de cuisine, celle des micro-ondes pour ajuster les paramètres de cuisson aux plats. Ariston lance Margherita2000.com, la première machine à laver pilotable à distance par GSM. Les "magnets", petits objets aimantés, deviennent de vrais "pagers" : ces mini-écrans se collent sur vos surfaces métalliques et véhiculent des informations. Seule la porte des toilettes semble encore échapper à ce déferlement. Le prospect récalcitrant s'arrache à son bureau ou quitte son domicile, croyant trouver refuge dans la rue ou dans sa voiture. Erreur ! Il entre alors sur le territoire des WAP, SMS et e-mailing. Ils ne le lâcheront plus. En première mondiale, Citroën, Clarion et Microsoft ne viennent-ils pas de lancer la Xantia raccordée à Internet ?

Qu'est-ce que le WAP ?


C'est la possibilité de recevoir Internet sur votre terminal mobile, qu'il s'agisse d'un téléphone portable ou d'un assistant personnel. Un mobile amélioré, bien sûr, avec un écran couleur et des pages Internet adaptées à la lenteur des transmissions et le caractère frustre du clavier intégré. Internet vous accompagne ainsi au-delà du navigateur de votre PC. Les innovations de 99 s'étaient bornées à remplacer la sonnerie par le vibreur et à proposer un système bi-bande pour passer d'une plage de fréquence à l'autre en cas de mauvaise réception. Broutilles ! La voix ne sera bientôt qu'une fonction parmi d'autres, avec l'arrivée des normes GPRS et UMTS qui véhiculeront voix et données multimédia, ainsi qu'un cortège de nouvelles fonctions. Le m-commerce (m comme mobile) est en passe de supplanter le e-commerce, mais le WAP ne s'imposera pas avant 2002. En attendant, le SMS prend le relais. Aujourd'hui, tous vos GSM sont compatibles SMS, alors que seulement 40 % du parc supportera le WAP à l'horizon 2002. Si le WAP offre la perspective alléchante d'un dialogue interactif sur un micro-navigateur Internet, le SMS joue sur un mode question-réponse textuel en différé. Vous convoitez une voiture aux enchères sur le Net ? Le site vous avertit automatiquement, par SMS, qu'un surenchérissement remet en cause votre dernière offre. Alors ne jetez pas votre vieux mobile acheté il y six mois, il pourrait bien vous étonner encore !

Le WAP vous happe !


8 h 00. Temps frais, mais j'ai pris mes dispositions. Comme chaque matin au réveil, où que je sois, mon mobile me fournit le bulletin météo local. Je roule vers l'aéroport et m'inquiète de l'état du trafic routier. Le mobile confirme que mon avion décollera à l'heure, visualise une carte du périphérique et ses encombrements, et me suggère un itinéraire optimisé. En route, je consulte mes cours de bourse et les résultats du championnat de football. Arrivé au parking, on me communiquera les coordonnées d'un emplacement disponible ou bien on m'en affectera un dès l'entrée. Pour consommer un café à un distributeur, plus besoin de monnaie. Je compose le numéro de téléphone affiché sur la machine, mon mot de passe et le tour est joué ! Certains concepteurs de téléphones cellulaires envisagent, pour plus de sécurité, de doubler ce dispositif d'une reconnaissance d'empreintes digitales ou d'une signature vocale (start-up israélienne TeleVend). En débarquant de l'avion à Cannes, je cherche l'adresse d'un hôtel et d'un restaurant. L'opérateur WAP me propose immédiatement un choix local, dans les catégories auxquelles je suis habitué. Il anticipe ensuite mes désirs en m'annonçant l'ouverture du Festival et en affichant la liste des films en salle à proximité. De retour sur mon lieu de villégiature, je déambule dans les rues. Je marche vers ma pizzeria favorite, située à quelques centaines de mètres. J'affiche les menus sur mon mobile et commande la "Sicilienne" du jour. Je ne viens pas seulement de la réserver, je l'ai payée et n'ai plus qu'à la retirer. En approchant de ma librairie, mon téléphone portable se met à vibrer. Un message s'affiche : "Votre commande est arrivée. Par ailleurs, une nouvelle bande dessinée vient d'être publiée dans la collection que vous aviez entamée". Mon parfumeur m'interpelle, dès que je pénètre dans sa zone de chalandise, pour m'informer d'une promotion sur mon parfum habituel. Ce scénario de science-fiction pourrait bien devenir votre quotidien en moins de deux ans.

Marché : beeper au point


La France compte plus de 17 millions d'abonnés au téléphone mobile (source ITU Janvier 2000), qui y passent 14,4 milliards de minutes, selon l'ART (1998). En Finlande, 64 % de la population a intégré cet objet dans sa vie quotidienne, pour 55 % en Suède, 48 % en Italie et 28 % en France. Dans deux ans, IDC prévoit plus d'appareils communicants légers que de PC aux Etats-Unis (25 millions d'unités contre 23). Cette appellation regroupe les agendas électroniques (PDA, Personal Digital Assistant) de type Palm Pilot, les PC de poche de type Psion, les téléphones mobiles WAP ou encore les consoles de jeu portables. C'est donc un enjeu plus important encore que l'Internet sur PC ou la télévision interactive. Le m-commerce est en passe de supplanter le e-commerce ! Les portails consacrés aux mobiles vont fleurir pour rivaliser en bouquets de services : actualités, bourse, météo. Les ténors du Web s'empressent de se positionner, tels AOL, Yahoo, Excite ou MSN de Microsoft. En vous abonnant à mobile.msn.com, vous sélectionnez les messages électroniques que vous souhaitez recevoir : horoscope, loterie, etc. L'Europe et l'Asie caracolent en tête. L'adoption d'un standard commun a joué en faveur des ces deux pôles au détriment de l'Amérique, qui se débat au milieu de trois standards incompatibles.

Multiplication des wapplications


Le maître mot est le nomadisme. Les premiers services qui émergent privilégient la mobilité : consulter l'horaire des spectacles sur les Champs-Elysées, Météo France sur SFR, les cours de la bourse avec Selftrade-SFR ou CPR-Etrade sur FTM, réaliser des transactions de compte à compte avec le Crédit Mutuel, s'informer en temps réel (l'AFP s'est alliée avec SFR en France, et avec British Telecom à l'international), jouer (LudiWap d'Ubi Soft, In-fusion ou Infogrames), afficher les programmes de télévision. Selon Gilles Raymond, P-dg de In-Fusion, « le téléphone portable est en passe de devenir aux consoles de jeux ce que le walkman est à la chaîne hi-fi ». On peut imaginer toutes sortes de services. La publicité sera, selon Durlacher, la première application en 2003, talonnée par les services financiers, le paiement (21 %) et les achats personnalisés (15 %). Au fil de l'eau, votre mobile va servir de porte-monnaie électronique, tour à tour pour payer un fast-food, un ticket de cinéma ou de stationnement. Au CeBIT, salon informatique de Hanovre, Nokia a présenté un prototype de paiement mobile appelé PayPal.com. Après avoir ouvert un compte sur le site web de la compagnie, les adhérents peuvent y envoyer de l'argent. Depuis octobre dernier, 350 000 utilisateurs de ventes aux enchères ont adopté ce mode de paiement sur ebay. Blockbuster, premier loueur américain de cassettes vidéo, envoie chaque vendredi, grâce aux solutions de Microstrategy, des offres personnalisées en fonction des préférences de ses clients et de leur historique. Par simple indexation d'une touche sur leur téléphone, ces derniers pourront récupérer la cassette dans le distributeur le plus proche ou se la faire livrer à domicile. Delta Airlines travaille avec IBM et Modem Media à un portail qui fournirait les horaires de vol, et permettrait, dès l'an prochain, d'acheter ses billets, changer d'horaire de vol ou simplement s'informer. Tapio Hedman, vice-Président de Nokia, précise que vous pouvez utiliser votre mobile pour acheter des tickets de bus mais, précise-t-il, « en Finlande, quand vous attendez le bus en février, il est critique de savoir si le prochain passera dans 5 ou 25 minutes ». Demain, un service pourrait très bien vous prévenir de l'approche de votre bus. Pour traquer toujours plus loin le consommateur nomade, les sociétés de communication rivalisent d'innovations. A ce jeu, dès lors qu'un fabricant peut s'adresser directement et à moindre frais à une population ciblée, fournisseurs et distributeurs deviennent concurrents. Avec, en 2003, un taux de pénétration de 70 % en Europe, les tarifs vont chuter. On téléphonera sans penser à la facturation. La valeur ajoutée du service estompera l'unité téléphonique. La hauteur de l'enjeu justifie la frénésie qui agite le monde du WAP depuis quelques mois. Devant l'afflux de sollicitations en tout lieu et à toute heure, seules les interpellations personnalisées et sollicitées trouveront grâce aux yeux du client.

Le WAP, c'est dans la poche !


WAP (Wireless Application Protocol) : norme de communication permettant l'accès à Internet depuis son téléphone mobile, son radiomessager pager ou bien un smartphone. La facturation s'effectuera en fonction du volume de données et non plus du temps SMS (Short Message Service) : transmission de messages textuels courts entre téléphones mobiles, limités à 160 caractères. En octobre 99, 2 millions de messages étaient échangés chaque mois, ils ont doublé aujourd'hui. C'est un outil idéal pour envoyer des informations précises en one-to-one ou one-to-few, sans déranger l'interlocuteur. i-mode : 4 millions de Japonais surfent déjà sur 5 000 sites grâce à l'opérateur NTT DoCoMo. GSM (Global System for Mobile Communication) : protocole de communication pour réseaux sans fil prédominant en Europe et en Asie (débit de 9,6 kbits/s). Il est utilisé par plus de 215 millions de personnes (octobre 99), ce qui représente 50 % des abonnés dans le monde, contre 5 millions seulement en Amérique du Nord fin 99. GPRS (General Packet Radio Switching) autorisera fin 2000 des débits de 43,2 kbits/s, et grimpera progressivement à 56 kbits. La connexion sera instantanée. Kamen Danaïlov, consultant d'Iksen, précise qu'« il permettra la localisation d'un client à 100 m près, car les cellules sont plus denses ». EDGE (Enhanced Data Rates for Global Evolution) améliorera, en 2002, la bande passante jusqu'à 384 kbits/s. UMTS (Universal Mobile Telecommunication System) offrira, en 2003, des débits de 2 Mbits/s théoriques.

Dominique Beaulieu

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

Customer is watching you ! Avec les réseaux sociaux, les marques ne sont plus à l'abri d'un bad buzz qui peut impacter au-delà de leur image, [...]

4 clés pour déployer un marketing 100% data driven

4 clés pour déployer un marketing 100% data driven

4 clés pour déployer un marketing 100% data driven

Miser sur la data et la diffuser à l'ensemble de l'entreprise pour gagner en performance... Si, sur le papier, l'idée séduit et s'inscrit dans [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]