Recherche

Novatris devient Harris Interactive

Publié par le

Filiale du groupe Harris Interactive depuis 2004, Novatris en adopte désormais le nom. Et entend poursuivre activement son développement et celui du groupe en Europe.

  • Imprimer

 

Patrick Van Bloeme et Nathalie Perrio- Combeaux (Harris Interactive)

«Nous avons cru à l'avenir d'Internet et à sa croissance.»

Positionné lors de sa création en 1995 par Nathalie Perrio-Combeaux et Patrick Van Bloeme comme un institut d'études pluridisciplinaire spécialisé dans les nouvelles technologies et le multimédia, Novatris a très vite attrapé le virus internet. L'institut a en effet été l'un des tout premiers en Europe à réaliser une étude en ligne (pour France Télécom sur Wanadoo) en 1996. Puis à créer un access panel et un observatoire des profils et usages des internautes (NetObserver, en 1998). Dès 2000, l'activité on line dépasse déjà les frontières hexagonales. Et, après une première levée de fonds en 2001 afin d'investir en technologie et équipes, Novatris intègre, à 100 %, le groupe Harris Interactive en mars 2004. En trois ans, l'institut double de taille, pour atteindre 5,2 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2006, dont environ 60 % résultant des activités on line. En parallèle, l'institut développe des activités à l'international, qui représentent aujourd'hui 50 % du chiffre d'affaires.

Pour Novatris, le 3 septembre 2007 restera une date-clé, puisque ce jour a vu la disparition de la marque au profit de celle de sa maison mère, Harris Interactive. Un nom très fort aux Etats-Unis et que le groupe américain entend développer en Europe, dans un premier temps, à travers ses trois filiales européennes actuelles (Royaume- Uni, France et Allemagne depuis cette année) . «Fiers de développer cette marque historique», Nathalie Perrio-Combeaux et Patrick Van Bloeme constatent que «le fil conducteur entre Novatris et Harris Interactive est que les deux entreprises ont cru à l'avenir d'Internet et à sa croissance». Les réunit également, outre leur ambition - «Nous entendons être un institut qui compte sur le marché» -, le même goût pour l'innovation en termes de méthodologies. Qu'il s'agisse du quali - après les focus groups, travail sur les bulletin boards, les blogs -, du quanti - avec, par exemple, un système de linéaires virtuels -, ou encore des études de satisfaction. Si la France dispose d'une large autonomie en termes de développement, elle peut également aller puiser dans les ressources du groupe. «Toutes ces nouvelles méthodologies arrivent à un moment où les enjeux pour les marques n'ont jamais été aussi grands, constatent les deux cofondateurs. Et, avec le Web 2.0, les blogs..., notre manière de travailler va encore évoluer.»

Harris Interactive

13e institut d'études mondial en 2006 (CA 216 M$, + 10 % / 2005). 9 bureaux aux Etats-Unis, 5 en Europe, 2 en Chine et 15 bureaux partenaires dans le monde. 1000 employés. Leader des études en ligne avec un access panel de plus de 6 millions de membres (plus de 2 millions en Europe; 700 000 en France) dans près de 150 pays.

GEORGE H. TERHANIAN, PRESIDENT D'HARRIS INTERACTIVE EUROPE

GEORGE H. TERHANIAN, PRESIDENT D'HARRIS INTERACTIVE EUROPE

Trois questions à Georges H. Terhanian

Quelle est la stratégie européenne d'Harris Interactive?
Nos clients nous demandent de plus en plus d'étendre notre offre en Europe, en nous développant dans les trois pays où nous sommes présents et en pénétrant des marchés où nous ne le sommes pas encore. C'est pourquoi nous mettons en place une stratégie d'harmonisation interne, afin d'identifier et de développer les meilleurs produits, services, idées et systèmes existant dans notre groupe. Ceci facilite notre croissance organique en Europe, mais nous souhaitons également acquérir d'autres sociétés sur ce continent. Nous sommes particulièrement intéressés par celles qui sont sensibles à l'innovation, qui ont des équipes talentueuses, une compréhension approfondie des attentes des clients et une bonne appréciation de tout ce qu'Internet peut offrir.


Dans ce cadre, quelle est l'importance de la France?
Nous ne pouvons pas réussir en Europe sans poursuivre notre succès dans l'Hexagone. Bien qu'il y ait des instituts installés ici de longue date, nous sommes assez confiants quant à notre réussite parce qu'il y a en place des dirigeants performants, une équipe de très haut | niveau et d'impressionnants résultats financiers ces dix dernières années.


Vers quels types d'études se dirige le marché du on line?
L'enjeu aujourd'hui n'est pas tant sur une technologie de substitution que sur des capacités nouvelles nous permettant de mettre en oeuvre des projets que nous pouvions difficilement envisager avant.

François ROUFFIAC

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ? Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Les Français face à la publicité digitale

Les Français face à la publicité digitale

Les Français face à la publicité digitale

Selon les résultats d'un sondage Harris Interactive présentés lors des Rencontres de l'Udecam, les Français seraient prêts à accepter la publicité [...]

Les Français toujours champions du monde des vacances

Les Français toujours champions du monde des vacances

Les Français toujours champions du monde des vacances

Selon une étude Expedia/Harris Interactive-Novatris, 18 % des Français prévoient de dépenser plus d'argent pour leur vacances cette année par [...]

Social Life 2015 : Snapchat intègre le top 10

Social Life 2015 : Snapchat intègre le top 10

Social Life 2015 : Snapchat intègre le top 10

Harris Interactive publie Social Life 2015. Dans le trio de tête : Facebook, Youtube et Google+. Cette année Snapchat intègre le top 10 avec [...]

Informations positives : ce que veulent les Français

Informations positives : ce que veulent les Français

Informations positives : ce que veulent les Français

Plus de huit français sur 10 souhaiteraient lire davantage d'actualités positives sur leur ville/région dans les médias locaux. L'étude ZoomOn/Harris [...]