Nouvelle organisation pour l'Ifop

Publié par le

Le Groupe Ifop présidé par Laurence Parisot, et qui a réalisé en 2002 un CA de 37 M€, s'organise désormais autour de quatre Pôles d'expertise.

  • Imprimer


«Nous avons ressenti le besoin de clarifier notre offre », explique Olivier Bauby, directeur général adjoint du groupe Ifop. La nouvelle organisation met en avant quatre Pôles métiers, regroupant chacun plusieurs département : Marketing (grande consommation, marketing des services, satisfaction, grandes enquêtes, études médias, études publicitaires, omnibus, études internationales), Opinion (études politiques, climat interne, études sociologiques, études publicitaires), Téléservices (plate-forme d'enquêtes, call center) et Panels (enquête "Courrier en France" de La Poste, classement des ventes de disques, Panel on line Professionnels de la santé), dans une logique de capitalisation des compétences. « Nous voulions réaffirmer notre volonté de nous développer dans le marketing et l'opinion, et mettre en lumière deux métiers moins connus dans l'offre Ifop, les téléservices avec Phone City et les panels », souligne Alain Renaudin, directeur New Business et Développement, en charge de la synergie avec les filiales et des nouvelles offres produits. Phone City, géré comme un centre de profit, génère plus de 25 % du chiffre d'affaires, alors que l'activité Panels en représente 20 % (passant de 10 % à 20 % en deux ans). Une organisation qui vient réaffirmer la volonté du groupe d'être très présent sur le marché très bataillé des études à un moment où les budgets sont plus serrés et les décisions annonceurs plus longues. En 2002, Ifop France a réalisé un chiffre d'affaires de 25 ME en progression de 12 %, soit mieux que le marché. Le calendrier électoral a été particulièrement propice à l'activité opinion et l'activité générée par le Panel "Courrier en France" de La Poste explique en partie les résultats. Mais l'Ifop a aussi signé en 2002 plusieurs gros contrats, notamment en satisfaction et en image corporate et initié un beau succès avec un baromètre du développement durable. Pour 2003, Laurence Parisot espère une croissance autour de 10 % : « Il faudra être très attentif et bagarreur. »

Anika Michalowska

La rédaction vous recommande

Réussir sa stratégie de social selling
Réussir sa stratégie de social selling

Réussir sa stratégie de social selling

Par Kompass

Construisez votre strategie social selling pas pas et generez des leads grace aux reseaux sociaux Vous etes convaincu que cest le moment de [...]

Sur le même sujet

Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an
Etudes
Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an

Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an

Par Laurence Moisdon

En 2017, un français sur cinq a regardé la télé autrement que ce soit en replay sur tv ou sur écrans internet ou encore en VoD ou SVoD.

Les marques face au pouvoir croissant du consommateur
Etudes
Les marques face au pouvoir croissant du consommateur

Les marques face au pouvoir croissant du consommateur

Par Laurence Moisdon

Dans un contexte de suspicion envers les marques de plus en plus prégnant, quelles sont les conséquences pour leur relation avec leurs consommateurs [...]