Recherche

Nintendogs : Komando signe une campagne au poil

Publié par le

Pour lancer Nintendogs, Komando a misé sur un concept publicitaire ombrelle avec des déclinaisons spécifiques par média et par cible.

  • Imprimer

À LIRE AUSSI


Quand, en octobre dernier, Nintendo lance son nouveau jeu Nintendogs, l'enjeu est double pour l'entreprise. Il s'agit en effet d'installer un produit innovant (l'élevage d'un chien virtuel) et d'attirer des non joueurs vers sa nouvelle console portable à écran tactile. Cible visée : les gamers garçons et filles de 7 à 20 ans, les acheteurs (parents et grands-parents) et les non gamers avec en coeur de cible les 7/20 ans. Nintendo et Komando ont donc développé un concept publicitaire ombrelle permettant une couverture mass média par la télévision et une déclinaison multimédia segmentée par cible. Nintendogs a d'abord bénéficié d'un buzz important dès le mois de juin avec une stratégie propre pour chaque média : défilé de mode de chiens, démonstration dans des lieux “non jeux vidéo”, communiqués de presse envoyés avec un os ou dans une boîte de nourriture canine, etc. Côté média, la télévision a d'abord été privilégiée pour couvrir une large cible puis la presse pour toucher des cibles spécifiques comme les filles, les femmes, les fans de chiens et les grands-parents. Une campagne internet a également été menée en amont en direction des gamers puis, au moment du lancement, en direction des non gamers. Cette production franco-française, une première pour un lancement de cette envergure, a conquis à la fois les différentes cibles et les autres sièges de Nintendo en Europe. 500 000 jeux ont été écoulés en trois mois (avec deux ruptures de stock) ainsi que 270 000 consoles Nintendo DS. La clientèle est devenue à 50 % féminine, contre 25 % habituellement. Aujourd'hui, l'Angleterre,qui avait choisi un autre mix, est en train d'adopter la communication française.

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]