Nielsen//NetRatings coche la case France

Publié par le

Commercialisé en France par Médiamétrie eRatings.com, le service Nielsen//NetRatings s'appuie sur un panel foyer et un panel bureau. Dans une optique mondiale.

  • Imprimer


Selon l'étude 24 000 Multimédia du premier semestre 2000, 9 % des Français (5 232 000 individus) ont un accès Internet à domicile. Déjà opérationnel dans sept pays, le service Nielsen//NetRatings s'implante en France via une joint-venture entre Médiamétrie (50 %), NetRatings (30 %) et ACNielsen eRatings.com (20 %). Nielsen//NetRatings assure le suivi comportemental des internautes, profil socio-démographique, sites visités, publicités visualisées, temps pass... « Ce service propose un degré de finesse encore jamais connu, estime François Blum, Dg de Médiamétrie eRatings.com. La mesure intéresse tous les secteurs d'activité présents sur Internet. » Le premier atout du service concerne sa couverture. D'ici la fin 2000, Nielsen//NetRatings devrait couvrir 90 % de la population des internautes mondiaux. Le logiciel Insight en langage Java est envoyé aux panélistes, les mises à jour s'effectuent automatiquement et les données sont collectées en temps réel.

Outil d'optimisation et de veille


Les rapports hebdomadaires sont disponibles en 72 heures et les rapports mensuels en 10 jours. De plus, le système BannerTrack permet de recueillir et de stocker tous les bandeaux vus par les panélistes. Le panel est composé d'individus de 2 ans (sic !) et plus, recrutés aléatoirement par téléphone. La 24 000 Multimédia sert d'étude de cadrage. 8 000 panélistes foyers constituent l'échantillon alors que d'ici la fin 2000, le panel bureau comprendra 1 500 individus. L'échantillon comprend actuellement 90 000 panélistes dans le monde (250 000 à terme). Les données sont accessibles en ligne sur des bases hebdomadaires, mensuelles et trimestrielles. Nielsen//NetRatings propose aussi des services d'analyse sur la mesure d'audience, l'efficacité publicitaire, le e-commerce ou les stratégies d'investissements. A terme, une intégration possible avec les autres données Médiamétrie ou ACNielsen sera proposée (audience, consommatio...). Au final, il sera donc possible de connaître précisément le profil des internautes, leur provenance, les pages les plus vues, et d'analyser l'offre et les résultats de la concurrence, ainsi que les bannières les plus affichées. Nielsen//NetRatings s'avère aussi bien un outil d'optimisation que de benchmarking. Le tarif annuel pour bénéficier du service est de 37 500 euros et L'Oréal en est le premier souscripteur en France.

Philippe Chesnaud

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an
Etudes
Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an

Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an

Par Laurence Moisdon

En 2017, un français sur cinq a regardé la télé autrement que ce soit en replay sur tv ou sur écrans internet ou encore en VoD ou SVoD.

Les marques face au pouvoir croissant du consommateur
Etudes
Les marques face au pouvoir croissant du consommateur

Les marques face au pouvoir croissant du consommateur

Par Laurence Moisdon

Dans un contexte de suspicion envers les marques de plus en plus prégnant, quelles sont les conséquences pour leur relation avec leurs consommateurs [...]