Recherche

Naissance d'un nouveau réseau mondial des études

Publié par le

A l'initiative des deux associations professionnelles Esomar et l'ARF, les principaux dirigeants de l'industrie des études se sont réunis à Genève, les 15 et 16 janvier dernier, pour discuter de l'avenir de leur métier. A l'issue de ce sommet, des initiatives concrètes ont été mises sur pied.

  • Imprimer


Une cinquantaine de dirigeants de l'industrie des études marketing venus du monde entier se sont retrouvés à Genève à l'appel d'Esomar (The World Association of Opinion & Marketing Re- search Professionals) et de l'ARF (Advertising Research Foundation) pour participer au premier sommet des leaders d'études, baptisé "Releas" pour The Research Leadership Summit. Cette initiative, qui débouche sur un programme de trois ans et des réunions régulières, a pour objectif de mettre à plat tous les problèmes, défis et opportunités auxquels la profession des études devra faire face dans les prochaines années. Les participants au premier Releas ont dégagé quatre priorités qui devront faire l'objet d'actions.

Quatre priorités pour action


Il s'agit notamment : de repositionner l'industrie des études marketing dans une vision plus large qui permettrait de prendre en compte sa contribution à l'activité économique et à la société. Un plan d'action va être mis en place. D'unir la profession à l'échelon mondial pour parler d'une seule voix sur les problèmes de législation et de réglementation qui peuvent affecter le métier des études marketing. Les participants ont proposé la création d'un groupe qui agirait comme porte-parole sur ces questions et pourrait agir de façon pro-active pour garantir le libre accès à l'information issue des études. Un plan de financement pour mettre en place un tel groupe, qui agirait, également comme un lobby, va être discuté. De mettre en place une politique mondiale sur les données, comprenant l'engagement à ne pas utiliser le "spamming" dans les études et la création d'un "sceau de qualité" commun. Ce chantier est le premier qui sera engagé. De renforcer le dialogue entre les utilisateurs et les fournisseurs d'études, à l'heure où les mutations rapides de la profession et de son environnement transforment le métier. Ce premier sommet a, en fait, abouti à la création d'une nouvelle organisation mondiale des études qui a clairement montré sa volonté de mettre en place des plans d'action dans les plus brefs délais. « Nous avons vraiment initié un nouveau réseau mondial, se félicite John Kelly, le nouveau président britannique d'Esomar. Et le dialogue fut très constructif. »

Anika Michalowska

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs marketing en mal de confiance Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs communication inspirent davantage confiance aux consommateurs que les directeurs marketing, selon une étude réalisée par l'Ifop [...]

Les chatbots, un support efficace de la relation client

Les chatbots, un support efficace de la relation client

Les chatbots, un support efficace de la relation client

Les chatbots simplifient la relation client. C'est ce qui ressort d'une étude Eptica. Si les agents conversationnels sont plébiscités pour les [...]

Comment bien piloter son site par la data?

Comment bien piloter son site par la data?

Comment bien piloter son site par la data?

S'assurer que ses données sont sécurisées et fiables, mettre en place un suivi de l'acquisition ainsi qu'un suivi de la conversion sont indispensables [...]

95% des entreprises convaincues par l'A/B Testing

95% des entreprises convaincues par l'A/B Testing

95% des entreprises convaincues par l'A/B Testing

Deux pratiques sont en passe de devenir monnaie courante chez les marketeurs et les e-commerçants: l'A/B testing et la personnalisation. C'est [...]