Recherche

Monoprix devance les envies et l'éthique de ses clients

Publié par le

En transformant son CityMarché de Vaugirard en temple de la consommation urbaine tout en référençant simultanément la première gamme de produits éthiques à la marque AlterEco, Monoprix confirme sa volonté d'être à la fois le leader du commerce de centre ville et le défenseur du développement durable.

  • Imprimer


«Nous voulons devancer les attentes de nos clients et leur offrir un mode de consommation moderne plus personnalisé, plus convivial et plus pratique », déclarait Philippe Houze, P-dg du groupe Monoprix, à l'occasion de l'inauguration du CityMarché de la rue de Vaugirard à Paris. Véritable porte-drapeau du groupe pour cette catégorie de magasins destinée à répondre aux exigences de plus en plus grandes des urbains en matière de convivialité, de praticité et de tendances, le nouveau temple marchand s'inscrit directement dans la nouvelle philosophie du distributeur "Dans ville, il y a vie". Et dans vie, il y a abondance. Abondance de produits, le magasin en compte 75 000 dont 25 000 références alimentaires, mais aussi des services et de nouveaux concepts. Les urbains et surtout les urbaines aiment l'univers de la mode, de la beauté, de la décoration et des loisirs ? Monoprix leur sert sur un plateau. Théâtralise. Il crée des espaces lingerie, beauté, maquillage. Et ce, dès l'entrée du magasin. Il prend le risque d'introduire un espace "décoration" au centre du lieu de vente. Les urbaines et les urbains aiment le service ? Monoprix crée le "bar à maquillage" où une esthéticienne propose un diagnostic beauté personnalisé et guide les clientes dans leur choix. Et, parce que Monoprix croit plus que jamais aux vertus du libre-service associé au service traditionnel et au conseil, il décide de renforcer le concept. Et il suffit d'aller se promener sur les 2 000 m2 du premier sous-sol du magasin réservés aux produits alimentaires (55 % du chiffre d'affaires du magasin) pour s'en rendre compte. Conçu comme un marché, les stands traditionnels s'y succèdent tout comme leurs pendants en libre service. Des métiers disparus réapparaissent. Comme celui de la volaille. La vraie. Ainsi qu'une certaine manière de vendre. Le mobilier des rayons poissonnerie et fromagerie a été entièrement conçu pour que la vente s'effectue à l'avant. Autrement dit pour que le vendeur aille vers le client et non le contraire (vente arrière). De nouveaux espaces de vente originaux et astucieux apparaissent comme la sélection de fruits et légumes extra frais coupés et présentés en barquettes sur lit de glace à proximité du rayon fruits et légumes, le rayon traiteur de la mer, la rôtisserie ou l'espace pâtes fraîches et pizzas préparées à la commande.

La RHF fait boutique


Mais le plus surprenant vient de l'introduction d'univers de restauration totalement inédits qui occupent 250 m2 entièrement dédiés aux Sushi bar, Vitamin'Bar, Pain en ville, voire au Bar à vin. Des espaces où les clients peuvent consommer sur place ou emporter. Et qui amènent indéniablement une dimension de convivialité dans un magasin aux allures de ville dans la ville. Et où il est possible d'envoyer un fax, poster son courrier, réserver une place de train, se connecter sur Internet ou retirer de l'argent jusqu'à réaliser l'ourlet du pantalon que l'on vient d'acheter. Parallèlement à cette tranquille révolution marchande, Monoprix continue sa croisade pour le développement durable. Il vient d'adopter "DD, le Manchot", création du sculpteur Denis Garcia-Garcia, comme emblème de sa démarche et support de sa nouvelle communication. Un animal poétique pour sensibiliser à la fois les collaborateurs en interne et le public parisien qui, du 10 au 17 avril derniers a pu voir les affiches dans les abribus Decaux ainsi que dans un supplément du Parisien consacré au développement durable. Cette action de sensibilisation à la solidarité et au respect de l'environnement, l'enseigne la décline également en direction du commerce équitable puisqu'elle vient de référencer la première gamme de 13 produits éthiques à la marque AlterEco, labellisés Max Havelaar. Qu'elle commercialise en exclusivité pendant un an. « Nos équipes se sont beaucoup investies dans son développement, souligne Stéphanie Levet, directrice des relations extérieures et du développement durable. Car si nous savons que 90 % de nos clients se disent prêts à acheter des produits éthiques, nous savons aussi que dans ce domaine, il s'agit de tirer la demande par l'offre. » Bichonner ses clients tout en bousculant leur sens moral c'est aussi ça la vraie vie en ville.

Isabel Gutierrez

Monoprix mise sur l'omnicanalité

Monoprix mise sur l'omnicanalité

Monoprix mise sur l'omnicanalité Monoprix mise sur l'omnicanalité

L'enseigne de centre-ville Monoprix croit en en la complémentarité des canaux physiques et digitaux.

Monoprix teste les beacons dans ses magasins

Monoprix teste les beacons dans ses magasins

Monoprix teste les beacons dans ses magasins

Dans une démarche "test & learn", Monoprix met en place un système d'offres promotionnelles relayées par des beacons pour générer du trafic [...]

Monoprix ouvre son labstore à la gare Montparnasse

Monoprix ouvre son labstore à la gare Montparnasse

Monoprix ouvre son labstore à la gare Montparnasse

Monoprix inaugure, avec Elior, un nouveau format : le monop'lab. Un point de vente pour les clients en mobilité. Une offre complète (alimentaire [...]

Monoprix ouvre un Pop Up Store dédié à Marion Lesage

Monoprix ouvre un Pop Up Store dédié à Marion Lesage

Monoprix ouvre un Pop Up Store dédié à Marion Lesage

Pour lancement de la collection dédiée à la maison imaginée par Marion Lesage, Monoprix lancera sa première boutique éphémère rue du Roi de [...]

Ephémère Monoprix au Palais de Tokyo

Ephémère Monoprix au Palais de Tokyo

Ephémère Monoprix au Palais de Tokyo

Monoprix sort de ses murs et s'installe au Palais de Tokyo dans une boutique éphémère. Du 13 au 19 novembre, les curieux y découvriront la collection [...]

Monoprix fan de son million de fans

Monoprix fan de son million de fans

Monoprix fan de son million de fans

Monoprix et Rosapark détournent des vidéos pour remercier les fans à travers un mini site événementiel.