Mobile : le renouvellement s'accélère

Publié par le

Le premier équipement ne représente plus que 31 % du marché. L'une des conclusions de la troisième vague du Baromètre d'Efficience 3 dédié à la téléphonie mobile.

  • Imprimer


Pour la troisième année consécutive, Efficience 3 vient de réaliser son Baromètre de notoriété et de perception des principales marques de téléphones mobiles “Brandset”, complété de l'analyse du comportement vis-à-vis des opérateurs. Sans surprise, cette vague indique une nouvelle augmentation de la possession de mobile : 61,5 % de la population française étant équipée, contre 59,9 % en 2003. Mais ce sont les moins de 25 ans qui sont, de loin, les plus “accros”, près de 84 % des 15-24 ans étant équipés, contre 41,5 % des plus de 50 ans, par exemple. Quant aux non-équipés, 15 % d'entre eux (contre 10 % en 2003, mais 16 % en 2002) ont l'intention de le devenir “un jour ou l'autre”, dont 5,4 % de façon certaine. Au niveau des marques possédées, Nokia ressort toujours, largement, comme la marque n°1, suivie de Sagem et d'Alcatel ; trois autres marques (Motorola, Samsung et Siemens) se situant entre 5 et 10 %. En ce qui concerne les formules d'abonnement, si la part des forfaits reste à un niveau stable entre les deux dernières vagues, les cartes prépayées sont en baisse constante depuis 2002, tandis que les “petits” abonnements poursuivent leur croissance. Logiquement, la part du premier équipement diminue d'année en année. De 45 % en 2002, elle passe à un peu plus de 31 % en 2004. Ce qui signifie que plus de 2 possesseurs sur 3 ont déjà changé d'appareil. Le taux de “rééquipés” est ainsi passé de 55 % en 2002 à près de 69 % en 2004. Des possesseurs qui, dans leur très grande majorité, près de 9 sur 10, sont “très” ou “plutôt” satisfaits de leur appareil actuel. Ce qui n'empêche pas un peu plus de 30 % d'entre eux d'annoncer leur intention de changer cet appareil dans les douze mois à venir, dont plus de la moitié de façon certaine. L'étude d'Efficience 3 fournit par ailleurs des données sur 14 critères de choix. Ceci dit, près de 55 % des possesseurs ne voient pas l'intérêt de changer “tant que (leur) téléphone mobile fonctionne”. Toujours en matière de changement, on notera, avec intérêt, que près du tiers des possesseurs de mobile seraient prêts à changer d'opérateur pour avoir le téléphone qu'ils souhaitent.

Méthodologie


La troisième vague de ce Baromètre “Téléphones Mobiles Brandset”, réalisé par Efficience 3, a été effectuée par téléphone (CATI), entre les 2 et 12 mars 2004, dans le cadre d'un omnibus auprès d'un échantillon, de 2 004 personnes, représentatif de la population française de 15 ans et plus.

Fraçois Rouffiac

Autres articles

Pourquoi faut-il penser mobile ?
Pourquoi faut-il penser mobile ? Pourquoi faut-il penser mobile ?

Pourquoi faut-il penser mobile ?

Par

Dans ce monde de plus en plus mobile first il est necessaire pour les entreprises avoir son application mobile native ou developpee sur mesure [...]

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"
Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

Par

La Mobile Marketing Association MMA France publie la 19e edition de son barometre trimestriel du marketing mobile en partenariat avec AppAnnie [...]

Applis mobiles: un point de contact clients incontournable
Applis mobiles: un point de contact clients incontournable

Applis mobiles: un point de contact clients incontournable

Par

App Annie fournisseur de donnees pour le marche des applications mobiles publie une etude sur la place cle que les applications mobiles occupent [...]

Comment le mobile rend votre marketing plus smart
Comment le mobile rend votre marketing plus smart

Comment le mobile rend votre marketing plus smart

Par

Apres le succes de ses quatre premieres editions la Mobile Marketing Association France organise le decembre prochain son cinquieme Mobile Marketing [...]

Les enjeux du marketing "mobile first"
Les enjeux du marketing "mobile first"

Les enjeux du marketing "mobile first"

Par

Quelles sont les problematiques concretes auxquelles font face les annonceurs depuis que audience mobile depasse celle du desktop en 2016 Demande [...]

Pourquoi le m-commerce est encore à la traîne en France
Pourquoi le m-commerce est encore à la traîne en France

Pourquoi le m-commerce est encore à la traîne en France

Par

Trois mois apres avoir lance son panel mobile en France Comscore dresse un portrait des specificites hexagonales dans les usages mobiles notamment [...]

20 Minutes prend en régie l'application Vertical
20 Minutes prend en régie l'application Vertical

20 Minutes prend en régie l'application Vertical

Par

La regie publicitaire du media information commercialisera les videos au format 916eme diffusees sur application mobile lancee l ete 2017