Recherche

Mincir et rester mince : une préoccupation croissante

Publié par le

Selon TMO (groupe CSA-TMO), les Français sont de plus en plus nombreux à se soucier de leur ligne. Il est vrai que 40 % d'entre eux souffrent d'une surcharge pondérale et que 8 % sont obèses.

  • Imprimer


Un quart des Français ont cherché à perdre du poids au cours des douze derniers mois contre un sur cinq en 1991. Et cette augmentation concerne aussi bien les hommes que les femmes, quels que soit leur âge, même si les femmes restent largement majoritaires. Il est vrai que 40 % des Français souffrent d'une surcharge pondérale. La première motivation pour perdre du poids est moins souvent médicale qu'en 1991 mais on observe une augmentation des raisons plus esthétiques : 83 % des Français interrogés ont cherché à perdre du poids pour se sentir bien dans leur peau, 50 % pour s'habiller comme ils le désirent, 27 % pour plaire dans leur vie privée. Les Français blâment les mauvaises habitudes alimentaire et le stress pour expliquer leur surpoids. Le stress est d'ailleurs invoqué deux fois plus souvent en 1998 qu'en 1991. En revanche, le recours au médecin et aux médicaments est moins fréquent aujourd'hui qu'il y a huit ans. Pour cette étude, TMO a interrogé 2 000 personnes représentatives de la population française en face à face à domicile en septembre et octobre 1998. Les résultats des deux Observatoires "Mincir" et "Rester Mince" ont été croisés systématiquement par l'âge et l'activité des personnes interrogées, mais aussi par le nombre de kilos qu'ils souhaitent perdre et par le type de surcharge (surpoids ou cellulite). Pour cela, TMO a pris en compte le BMI (Body Mass Index) qui définit la surcharge pondérale objective des personnes interrogées.

ANIKA MICHALOWSKA

[Marketing Day 2016] Data driven marketing 2/2

[Marketing Day 2016] Data driven marketing 2/2

[Marketing Day 2016] Data driven marketing 2/2

Data scientist data analyst chief data officer ces metiers sont de plus en plus prises en entreprise ou les donnees semblent guider les prises [...]

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

Plus de 75 millions de Francais sont fans de competitions sportives virtuelles devoile Webedia Plus un tiers accorde au moins trois heures par [...]

Les robots, aide précieuse ou concurrents?

Les robots, aide précieuse ou concurrents?

Les robots, aide précieuse ou concurrents?

Alors que de plus en plus initiatives intelligence artificielle convergent vers humain le terme artificiel est il toujours adequat Decryptage [...]