Recherche

Médiamétrie poursuit sa politique d'innovation

Publié par le

Que ce soit en radio, en télévision ou pour Internet, les indicateurs proposés par Médiamétrie vont connaître de nombreux développements en 1999.

  • Imprimer


Certifiée Iso 9001 depuis octobre 1998, Médiamétrie annonce désormais la modification d'un certain nombre de ses outils de mesure d'audience. Une démarche guidée par les demandes du marché. « L'offre des médias prolifère et leur fréquentation échappe aux anciens modèles, explique Jacqueline Aglietta, P-dg de Médiamétrie. La demande de nos clients devient de plus en plus pointue. Ils expriment un besoin toujours plus fort de comprendre des phénomènes devenus plus complexes. » Début 1999, l'étude 75 000 Radio, qui devient la 75 000 +, va évoluer avec l'élargissement d'au moins 50 % de la taille du panel. Les interviews des répondants auront lieu le jour même, et les données recueillies seront affinées avec une précision inférieure au quart d'heure. Dans le même temps, vont être poursuivis les tests de l'audimétrie radio, pour lesquels Médiamétrie collabore avec la société suisse Télécontrol. Recueillies toutes les quatre secondes dans une montre portée par les panélistes, les données sont enregistrées sur une durée d'une semaine. Elles sont ensuite comparées en différé avec les sons recueillis par une station d'enregistrement qui pige tous les programmes. A l'horizon 2001, une nouvelle méthode de mesure d'audience radio devrait donc être mise en place. En télévision, le panel du Médiamat va également être modifié grâce à la mise au point d'une nouvelle génération d'audimètre. Afin de représenter à leur juste poids les foyers disposant d'une réception numérique, 250 à 300 foyers équipés remplaceront le même nombre de foyers hertziens. Une mesure spécifique d'audience sur l'offre élargie devrait être disponible avant la fin 1999. Les modalités, notamment pour la périodicité, n'en sont toutefois pas encore totalement définies.

Internet : 1ère mesure collective


Internet est également un domaine de développement pour Médiamétrie qui annonce la mise en place d'une première mesure collective d'audience en 1999. Cette mesure, proposée aux grands acteurs du marché, concernera les sites les plus fréquentés, et possédera un volet qualitatif et un volet quantitatif. Dans un souci de diversification et de mise en place de nouveaux outils, Médiamétrie a développé un outil de mesure destiné dans un premier temps au marketing direct. La première application du suiveur de regard concernera la mesure d'efficacité des imprimés sans adresse mais pourrait connaître d'autres applications vers les médias.

PHILIPPE CHESNAUD

Les internautes multiplient les écrans

Les internautes multiplient les écrans

Les internautes multiplient les écrans

L'audience sur les écrans mobiles décolle. En janvier 2016, 67% des consommateurs français se sont connectés à Internet via un smartphone, selon [...]

Contenus : comment le Web inspire la télévision

Contenus : comment le Web inspire la télévision

Contenus : comment le Web inspire la télévision

Afin de toucher de nouveaux publics et d'accroître leur audience, les chaînes de TV misent sur des stratégies de programmation qui donnent la [...]

Frédéric Vaulpré rejoint Médiamétrie

Frédéric Vaulpré rejoint Médiamétrie

Frédéric Vaulpré rejoint Médiamétrie

Frédéric Vaulpré est nommé directeur d'Eurodata TV Worlwide et intègre, à ce titre, le comité de direction de l'institut de mesure d'audience [...]