Recherche

Média produit sysmic

Publié par le

La radio en pointe


Si les investissements médias du segment des colas light sont en hausse en 1998 par rapport à l'année précédente, c'est essentiellement dû à l'augmentation conséquente des budgets consacrés à la radio. Ceux-ci ont progressé de 419,6 % au cours de l'année 1998. Radio et télévision sont les seuls médias utilisés en 1998. De manière générale, l'affinité de la cible avec la radio est élevée, contrairement à celle de la télévision qui demeure plutôt faible. Quelques types de presse apportent aussi de bons résultats, alors que le cinéma est efficace sur les hyper fréquents.

Pas d'émissions phares


Aucune catégorie d'émission n'offre véritablement de scores d'affinité très satisfaisants avec les consommateurs de cola light. De même, aucun moment de la semaine ou de la journée n'est plus favorable qu'un autre sur ce média. Une très bonne affinité pour les généralistes Les stations de radio généralistes apportent des scores d'affinité remarquables avec la cible acheteuse de cola light. Sur toute la journée, mis à part le soir, les résultats sont très bons. A l'inverse, c'est à ce moment que les stations musicales offrent la meilleure affinité, alors qu'elle est plutôt faible au cours de la journée.

Les news de préférence


La presse news s'avère très en affinité avec la cible acheteuse. L'actualité et l'économie sont également efficaces pour toucher les acheteurs de cola light. Parmi les segments de presse les moins efficaces, on retrouve les féminins hauts de gamme, les magazines seniors et ceux liés à l'évasion.

Les cinéphiles concernés


Les personnes qui fréquentent régulièrement les cinémas sont fortement acheteurs de cola light. Par contre, pour les occasionnels ou les absents des salles obscures, les scores d'affinité sont plutôt faibles.

Méthodologie


Sysmic est un produit d'étude et de recherche sur l'efficacité des actions publi-promotionnelles, développé par Médiapolis en collaboration avec ACNielsen. Il repose sur le panel de consommateurs HomeScan. Ses caractéristiques techniques sont les suivantes : - panel national de 8 400 responsables des achats répartis autour de 150 bassins de consommation, - déclaration par scanner à main des achats de chaque panéliste, - relevé permanent de l'offre des magasins (prix/linéaire/promotion), - mesure bi-annuelle de la fréquentation média et reconstitution des audiences à partir des données de référence du marché (Médiamétrie/AEPM).

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

Benoit Cochet, director EMEA audience advertising & programmatic chez Yahoo, livre 5 conseils aux marketers pour s'assurer que leurs campagnes [...]

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter annonce l'arrivée de deux nouveaux services - les "messages de bienvenue" et les "réponses rapides" - offrant aux marques la possibilité [...]