McCann Communications lance son offensive

Publié par le

Avec l'intégration de Macao, McCann Communications affirme clairement sa volonté de devenir un acteur significatif sur le marché du marketing opérationnel. En attendant le développement d'autres expertises.

  • Imprimer


En 1989, naissait McCann Direct. En 1994, l'agence cédait sa place à McCann Communications, concept plus global intégrant bien sûr le marketing direct, une activité promotion puis une activité édition. Mais, sur les 45 millions de marge brute 97, la promotion n'en représentait que 8. Une situation qui ne devrait guère durer puisque, comme l'explique Michèle Ferrebeuf, présidente de McCann Communications, « le groupe a désormais la volonté stratégique, et ce au niveau mondial, de figurer très vite dans le peloton de tête des réseaux de communication opérationnelle ». La volonté, mais aussi les moyens. Sur le plan national, cette ambition vient de se traduire par l'intégration, via une prise de participation de 70 %, de l'agence de promotion Macao. Dirigée par Hubert Béjui, cette dernière a réalisé en 1997 plus de 15 millions de marge brute, avec des clients ayant pour noms Nestlé (Friskies, Nestlé Céréales...), Heudebert, Nivea, Chesterfield (les collants)... «L'intérêt de rejoindre McCann était multiple, commente Hubert Béjui. Nous pouvions garder notre esprit d'entrepreneur tout en bénéficiant des avantages d'un réseau. Nous avons en outre des approches créatives en phase. Sans oublier le côté relationnel avec les managers qui était déjà très positif. » « De plus, ajoute Hervé de Vaublanc, directeur général adjoint de McCann Communications, il n'existait pas de conflit au niveau des budgets, McCann étant, par exemple, une agence de publicité Nestlé. » L'objectif du nouvel ensemble, groupe McCann Communications, est de réaliser 65 millions de marge fin 98. Il sera structuré en plusieurs entités : marketing direct, promotion (pour laquelle le nom de Macao sera toujours présent), auxquelles viendront s'ajouter, dès ce premier semestre 98, des expertises en matière de BDD et d'événementiel. « A l'intérieur du groupe McCann, estime Michèle Ferrebeuf, notre challenge va consister à faire en sorte que la culture de ce que nous faisons soit comprise par les publicitaires afin que nous puissions, ensemble, apporter à nos clients la solution la plus juste possible, sans conflits d'intérêt. » Ce, bien évidemment sans négliger le développement de clients extérieurs qui représentaient déjà plus de 60 % de l'activité de McCann Communications.

FRANÇOIS ROUFFIAC

Autres articles

Cure de jouvence à l'AACC
Cure de jouvence à l'AACC Cure de jouvence à l'AACC

Cure de jouvence à l'AACC

Par

Pour se rapprocher des collaborateurs des agences et notamment des plus jeunes AACC menee par son president Laurent Habib cree un Bureau des [...]

Elan Edelman : d'agence d'influence à agence conseil
Elan Edelman : d'agence d'influence à agence conseil

Elan Edelman : d'agence d'influence à agence conseil

Par

Trois ans apres la fusion entre Elan et Edelman agence annonce son repositionnement sur le conseil en communication en complement de son savoir [...]

Loyalty Company s'attaque à l'Italie
Loyalty Company s'attaque à l'Italie

Loyalty Company s'attaque à l'Italie

Par

Le groupe Loyalty Company accelere en Italie avec ouverture une filiale Kiss The Bride Milan Une expansion qui demontre la volonte de croissance [...]

3 marques... 3 stratégies de contenu
3 marques... 3 stratégies de contenu

3 marques... 3 stratégies de contenu

Par

Moet Hennessy Sephora et Vente priveecom ont temoigne lors de Adobe Symposium le novembre de leur strategie de contenu Objectif commun des marques [...]

Adverline, régie de ParuVendu.fr
Adverline, régie de ParuVendu.fr

Adverline, régie de ParuVendu.fr

Par

ParuVendu Immobilier et ParuVendu Mon Debarras integrent la regie Adverline filiale de Mediapost Communication qui renforce ainsi le positionnement [...]