Recherche

MarketingScan ouvre sa seconde zone test

Publié par le

C'est au Mans que MarketingScan a décidé d'ouvrir une seconde zone test pour répondre à la fois aux demandes du marché et de ses clients.

  • Imprimer


« Le potentiel de développement des marchés tests auprès des entreprises est toujours très important. Il le sera encore plus demain avec l'euro qui amène, par exemple, à anticiper certains mix format/prix, estime Laurent Battais, Dg de Marketing Scan. Une forte croissance devrait encore intervenir durant les cinq à six années à venir. » Pour preuve de cette vitalité, 130 tests Behavior Scan ont été réalisés depuis avril 95, dont 55 rien qu'en 1998. A ce constat de marché, s'ajoute une raison propre à MarketingScan : un certain nombre de catégories de produits (détergents, soft-drinks, biscuits...) sont retenues, en exclusivité et par abonnement, par certains intervenants, bloquant ainsi la possibilité à d'autres sociétés d'effectuer des tests. Ces deux raisons cumulées ont conduit à la décision, prise mi-98, d'ouvrir une nouvelle zone test. Une décision, non prévue dans le business plan d'origine, intervenant alors que l'institut entre seulement dans sa quatrième année commerciale, et qui lui donnera les deux plus grandes zones tests d'Europe. Recherchant une zone de taille équivalente à celle d'Angers, MarketingScan a fixé son choix sur la ville du Mans. « Dans le langage marketing, c'est une ville, "hermétique", justifie Laurent Battais. Avec des caractéristiques en termes d'âge, de CSP, de comportement d'achat très proches des moyennes nationales ; des enseignes de distributeurs très variées ; la présence d'un câblo-opérateur très dynamique, Lyonnaise Câble, avec plus de 35 % de pénétration, et une "offre antenne" telle que l'on peut bâtir un panel consommateurs ayant un comportement d'audience représentatif. »

Premiers tests en septembre


Cette nouvelle zone est construite en deux étapes. La première, en cours, consiste à recruter un panel consommateurs de 3 000 foyers représentatifs et un panel distributeurs de neuf grandes surfaces partenaires. Ce dispositif sera opérationnel en septembre prochain pour les tests produits (lancements, prix, packs...) et les tests affichage, presse, marketing direct... Deuxième étape, prévue pour 2000 ou 2001, selon le succès commercial et le développement même de la zone test : le lancement des tests de communication télévision. « Avec deux zones, estime Laurent Battais, nous pensons pouvoir répondre à une grande partie des attentes du marché et de nos clients, et conforter notre poids sur les marchés tests en conditions réelles. A la fois pour les industriels et pour les distributeurs dont on commence à sentir l'intérêt de tester leurs opérations marketing ou leurs propres marques.»

FRANÇOIS ROUFFIAC

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

La matrice ADL

La matrice ADL

La matrice ADL

La matrice ADL prend en compte le degré de maturité de l'activité (qui définit les besoins financiers du DAS et le niveau de risque sectoriel), [...]

Twitter annonce la mort de Vine

Twitter annonce la mort de Vine

Twitter annonce la mort de Vine

Clap de fin pour Vine, l'application de vidéos de six secondes de Twitter, dont l'abandon a été annoncé par le réseau social, le 27 octobre [...]

La négociation

La négociation

La négociation

La négociation est un des modes de résolution d'un désaccord. Elle s'appuie sur de la confrontation de points de vue, l'identification des zones [...]