Recherche

Marché mondial des études : net ralentissement en 2001

Publié par le

Selon l'enquête annuelle d'Esomar, avec une hausse de 2,8 % en 2001 (en dollars), le marché mondial des études enregistre sa plus faible progression depuis plusieurs années.

  • Imprimer


Si l'on se réfère au dollar, la progression du marché des études dans le monde a été de 2,8 % en 2001. Si l'on prend en compte l'euro, elle a été de 5,8 %. Mais, quelle que soit la devise, force est de constater que le fléchissement est net par rapport aux années précédentes (+ 4 % en $, + 20,3 % en E, par exemple en 2000). Selon l'enquête annuelle d'Esomar, le marché mondial des études a atteint 15,89 Md$ en 2001 (17,75 ME). L'Amérique du Nord continue de représenter le poids le plus fort (41 % du marché mondial), talonnée par l'Europe (40 %). L'écart se resserre d'année en année : en 2000, les Etats-Unis pesaient 42 % du marché mondial des études et l'Europe 39 %. La zone Asie Pacifique représente 13 % (- 1 point), la zone Amérique du Sud et Centrale 5 % (sans changement). Pour la première fois, la zone Moyen-Orient et Afrique apparaît dans les statistiques avec 1 % du marché mondial. Par pays, les cinq premiers marchés dans le monde sont les Etats-Unis (6,1 Md$), suivis de la Grande-Bretagne (1,6 Md$), l'Allemagne (1,3 Md$) et la France (1,14 Md$), qui devance désormais le marché japonais (1,07 Md$) en régression, due notamment à la baisse du taux de change du yen. Ensemble, les cinq premiers marchés représentent 72 % du marché mondial. Les 25 premiers pèsent 94 %, tous dépassant les 70 millions de dollars.

Anika Michalowska