Recherche

Louis Harris : un nouveau management pour de nouvelles ambitions

Publié par le

Après le départ de Stéphane Truchi, qui a pris la codirection générale d'Ipsos France, un nouveau management s'est mis en place chez Louis Harris avec un programme ambitieux.

  • Imprimer


Filiale du groupe Taylor Nelson Sofres, l'institut Louis Harris annonce pour l'année 2000 un chiffre d'affaires de 130 MF, en progression de 8 %. Mais les deux nouveaux managers qui viennent d'être nommés à la tête de l'institut, Jean-François Levionnois, directeur général, et Luc Balleroy, directeur général adjoint, ont des ambitions de croissance plus forte pour 2001, année pour laquelle ils prévoient une progression de 15 %. Pour ce faire, Louis Harris va investir 3 à 4 MF pour se développer sur trois grands axes stratégiques, tout en maintenant sa spécificité d'expert de l'ad hoc en quanti et en quali. Le premier axe concerne le pôle quali (30 % du CA) que le nouveau management entend encore développer en renforçant ses équipes et en mettant en place des équipes d'experts sur les grands domaines d'intervention de l'institut (opinion, grande consommation, médias, télécoms, banque-assurance...). Deuxième axe, côté données, la capacité de recueil d'information par téléphone a été augmentée de 50 %, avec désormais deux sites (Paris et Orléans), ce qui porte le nombre de postes de 80 à 110. Par ailleurs, pour anticiper la progression de la pénétration d'Internet et accroître sa réactivité, l'institut va créer un système de recueil d'informations sur Internet : création d'une base de sondage d'internautes, équipement de logiciels permettant les sondages en ligne, développement de partenariats avec des entreprises fortement positionnées sur la nouvelle économie. Enfin, troisième axe, un poste de direction du marketing et du développement a été créé et confié à Nathalie Daumas, 35 ans, précédemment directrice du département Omnibus. Elle aura la responsabilité de mettre en place des outils destinés à optimiser les résultats des études ad hoc et de développer des partenariats originaux sur des segments porteurs du marché. A l'image de ceux qui ont déjà été établis dans le cadre de l'Adoscope - outil de suivi régulier de la cible adolescente - avec le site Kazibao, l'agence Alice (Les Ados et la Pub) ou l'agence Protéines (Les Ados et la Nutrition). Les deux prochains partenariats porteront sur les études "Les Ados et les nouvelles technologies" et "Les Ados et la mode vestimentaire". « Notre vision du marché de l'ad hoc est que les clients nous demanderont de plus en plus de passer du stade de la recommandation à celui de conseil pour la mise en oeuvre d'actions opérationnelles », fait remarquer Jean-François Levionnois. Première réponse : la création de cellules ayant une expertise conseil. « Ce sera notre enjeu pour les trois prochaines années. »

Anika Michalowska

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ? Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Lotus, 50 ans, dévoile sa dernière innovation

Lotus, 50 ans, dévoile sa dernière innovation

Lotus, 50 ans, dévoile sa dernière innovation

La marque Made in France fête ses 50 ans, avec toujours la même ambition : améliorer les standards d'hygiène des consommateurs au quotidien. [...]

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

5 nouvelles opportunités d'emploi du digital sont mises en avant chaque semaine ici. Les offres d'emploi touchent aussi bien à l'univers du [...]

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

5 nouvelles opportunités d'emploi du digital sont mises en avant chaque semaine ici. Les offres d'emploi touchent aussi bien à l'univers du [...]

Samsung, "architecte de la santé digitale"

Samsung, "architecte de la santé digitale"

Samsung, "architecte de la santé digitale"

La marque sud-coréenne investit dans la santé. Son ambition : être un acteur clé dans la définition et dans l'organisation d'un nouveau parcours [...]