Recherche

Les trois secrets du “Moi-peau”

Publié par le

Concept psy, le “Moi-peau” prescrit un nouveau marketing, celui de l'attachement. Être au cœur de la peau, c'est toucher l'homme au plus profond. Un voyage pour les marques qui savent que, pour s'attacher leurs clients/consommateurs, il faut les toucher au cœur.

  • Imprimer


Voyez comme la peau sort depuis peu de sa carapace. Tout le monde parle peau. L'artiste “Nicolas L” crée son “expeau” dans une galerie parisienne. Plus surprenant encore, la science se met à jouer de la peau avec la pièce de théâtre “Histoire de peau”, racontée par l'un des plus grands spécialistes mondiaux en dermatologie, Jean-Paul Escande. Pourquoi ? Parce qu'en s'interrogeant sur “comment fonctionne la peau”, on apprend “comment fonctionne l'homme”. La peau nous enseigne tout ce qui est vital donc intègre et essentiel pour l'homme. Le psychanalyste Didier Anzieu l'avait bien compris. En 1974, la sortie de son ouvrage “Le Moi-peau” fit un coup d'éclat dans son milieu. Mais les imaginaires et les mentalités collectives évoluent beaucoup plus lentement que celles des génies ! Depuis plus de deux ans, nous entrevoyons, grâce à une étude et des conférences sur le “Moi-peau”, l'émergence de la dimension sursensible de la peau et de ses trois grands savoirs. La peau est l'organe premier et vital de la vie. C'est elle qui se développe d'abord chez l'embryon et, sans son intégrité majeure, nous ne pourrions ni survivre, ni vivre. Toutes les fonctions et les sens de la vie passent par elle. Son premier enseignement, c'est qu'elle est l'écosystème tactile des sens de la vie. Elle est vitale pour que l'homme palpe et ressente son existence au monde. En deuxième lieu, la peau ne peut pas se fermer au contact, contrairement aux yeux, à la bouche, aux oreilles et au nez. L'homme ne peut pas vivre sans contact. Nous existons surtout par nos liens, nos attaches. La pulsion d'attachement est la véritable pulsion de vie alors que la pulsion d'instinct n'est qu'une fonction de survie. La peau contient donc et révèle notre identité multiple et complexe. Elle est, à la fois, notre moi profond, notre surmoi subjectif et notre “hors moi” évolutif.

La peau est le savoir incontournable de l'attachement à la vie


Les hommes ne sont pas que besoin et raison. Ils s'attachent et se rattachent. Normal qu'ils courent et se raccrochent à n'importe quelle tendance aspirationnelle qui passe. On comprend pourquoi le marketing de masse ne marche plus et que le marketing relationnel arrive à ses fins faute de vrais partages. Si les marketers veulent toucher droit au cœur la société et les individus, pourquoi ne pas penser au “marketing de l'attachement”. Si les marques incarnent et animent véritablement leurs visions, elles énergiseront leur imaginaire et sauteront de la relation à un vrai partage du sensible. La peau peut les y aider. Car elle attache les marques au filtre du ressenti émotionnel. Si les marques et les entreprises veulent perdurer et créer de la valeur, elles doivent prioritairement comprendre le ressenti émotionnel de l'homme et s'attacher véritablement leurs clients/consommateurs en les touchant, sensiblement. La peau connecte le marketing aux mille et une clés sensorielles du rapport à soi et de la relation aux autres. Comme l'exprime Philippe Rucheton, économiste et sociologue en prospective sociale, le marketing de l'attachement offre aux entreprises et aux marques, « des manières intelligentes et durables de se rattacher à leurs clients ». Car l'attachement, c'est littéralement “le contact avec le sentiment”. Une forme de tactilité des êtres au monde. Le monde n'est ni ce que je vois, ni ce que je pense, mais ce que je vis et ce que je ressens profondément. Exister, c'est toucher. L'attachement contient donc toutes les formes de l'amour.

Maryline Passini

Personas : dans la peau d'un profiler

Personas : dans la peau d'un profiler

Personas : dans la peau d'un profiler Personas : dans la peau d'un profiler

Dresser le portrait-robot d'un client coeur de cible : le Graal pour les marketers. La méthode des personas, ou la description intime d'un prospect, [...]

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Alimentaire : le marketing du "sans" a de l'avenir

Bien-être et alimentaire vont désormais de pair : c'est le nouveau duo de choc mis en avant par les distributeurs et les industriels. Un discours [...]

Quatre idées de campagne pour toucher la génération Z

Quatre idées de campagne pour toucher la génération Z

Quatre idées de campagne pour toucher la génération Z

L'étude #GenZbyLp de Lagardère met en avant les quatre principaux profils de la génération des 15-24 ans. Hyperconnectée et très créative, elle [...]

Luxe : Bally fait peau neuve

Luxe : Bally fait peau neuve

Luxe : Bally fait peau neuve

Son héritage en étendard, Bally réaffirme son positionnement luxe à grand renfort de brand content et de mécénat. Sous la houlette de sa nouvelle [...]

Radio : Mouv' fait peau neuve

Radio : Mouv' fait peau neuve

Radio : Mouv' fait peau neuve

Nouveau logo, nouveau positionnement musical, grille refondue et simplifiée : la station dédiée aux jeunes se donne une dernière chance.

MyTF1 fait peau neuve pour mieux séduire les annonceurs

MyTF1 fait peau neuve pour mieux séduire les annonceurs

MyTF1 fait peau neuve pour mieux séduire les annonceurs

Officiellement lancée mardi 26 mai prochain, la nouvelle plateforme web du groupe TF1 dévoilée aujourd'hui a été repensée pour s'adapter aux [...]