Recherche

Les sportifs au rang d'icônes

Publié par le

Notre société aime le sport et les sportifs. Ces derniers sont devenus de vraies vedettes de cinéma ou de pub. Pour le plus grand bonheur des marques ?

  • Imprimer

N'allez pas comparer les cachets des acteurs avec ceux des sportifs, vous risqueriez d'être surpris tant les revenus de ces derniers prennent de l'importance. Si, pendant longtemps, les sportifs furent les porte-paroles des marques de sport, leurs prérogatives se sont, en effet, étendues à d'autres univers tels que le luxe, la bagagerie ou la joaillerie. Car l'engouement pour le sport a définitivement dépassé le cadre du terrain. Mediaedgexia s'est ainsi penchée sur ces sportifs, champions, stars afin de comprendre pourquoi nous les aimions tant. Pour la troisième édition de ses “Carnets de l'influence”, l'agence revient sur l'union entre les marques et le sport, mais aussi sur une réalité devenue évidente avec l'effet Coupe du monde de rugby : les sportifs n'ont jamais autant fait rêver, puisque “les églises sont vides mais les stades sont pleins”.

À travers cette enquête OpinionWay menée auprès de 1 000 personnes sur leur perception de la relation entre les marques et les sportifs, l'agence explique que la longue histoire qu'entretiennent les marques avec le sport est partie pour durer. Si Michel Platini a ouvert la voie en vantant les mérites de la Renault 12 lors du Mondial de 1978, en 2006, ce ne sont pas moins de 1917 marques qui ont investi dans le sport, sur les maillots des sportifs, autour des terrains ou en parrainant des retransmissions télé. Tous secteurs confondus, le sport est devenu une source de business. En outre, pour Mediaedgexia, le sport reste une valeur sûre pour un annonceur. À condition de choisir l'activité sportive la plus légitime. Car un réel échange de contenu entre la marque sponsor et le sport est capital pour transformer l'essai.

AVA ESCHWEGE