Recherche

Les salariés en attente de considération individuelle

Publié par le

Implication au travail ne rime pas avec épanouissement professionnel.

  • Imprimer


Les salariés attendent une meilleure prise en compte de leurs besoins individuels par leur employeur. Pas vraiment une surprise. Mais ce constat, mis en avant par la première édition du baromètre Accor Services-Ipsos sur le bien-être et l'implication des salariés au travail, a le mérite de cristalliser un certain nombre d'intuitions. L'enquête, réalisée par téléphone en juillet 2004 auprès d'un échantillon de 1 200 Français (hors artisans, commerçants, professions libérales et agriculteurs), dresse une cartographie de sept profils : les Distants (25 %), les Epanouis (24 %), les Fusionnels (15 %), les Désenchantés (10 %), les Fragiles (10 %), les Démobilisés (9 %), les Salariés en rupture (8 %). Alors que près d'un salarié sur deux (49 %) se déclare heureux et que 48 % estiment s'impliquer beaucoup dans le travail, l'étude d'Accor Services montre qu'implication et bonheur au travail ne riment pas nécessairement. Près des deux tiers des personnes interrogées ne parviennent pas à concilier les deux. Les salariés se déclarant à la fois heureux et impliqués sont généralement portés par l'image de leur entreprise, de leur métier et disent bénéficier d'un cadre bien défini en termes de statut, de perspectives de carrière, de plan de développement personnel. Si 87 % des salariés réussissent à conjuguer vies professionnelle et personnelle, ils rencontrent certaines difficultés : manque de temps (23 %), éducation et garde des enfants (18 %), transports (17 %), argent (12 %). Pour les salariés interrogés, l'entreprise a pour missions prioritaires l'aide à la formation personnelle (43 %), l'épargne salariale et l'épargne retraite (41 %), la garde d'enfants et le soutien scolaire (34 %).

Muriel Jaouën

5 conseils pour réussir votre premier salon

5 conseils pour réussir votre premier salon

5 conseils pour réussir votre premier salon 5 conseils pour réussir votre premier salon

Les dirigeants de start-up se trouvent souvent démunis face aux mastodontes de leur secteur lorsqu'ils participent pour la première fois à un [...]

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Article écrit par Sarbacane Software

Sarbacane Software

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

On en parle beaucoup ces derniers temps, le marketing d'influence se voit comme une nouvelle façon d'aborder les stratégies de communication. [...]

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comprendre le comportement du consommateur est une tâche vaste et complexe, mais avec le bon mix de recherches vous pouvez mieux comprendre [...]

Saga #InboundMarketing : Fondements

Article écrit par Éditialis Brand Content

Éditialis Brand Content

Saga #InboundMarketing : Fondements

Saga #InboundMarketing : Fondements

Le comportement des consommateurs a changé ! Ils ne sont plus réceptifs aux stratégies marketing traditionnelles. Un phénomène qui s’explique [...]

Le media pro, outil incontournable de communication BtoB

Le media pro, outil incontournable de communication BtoB

Le media pro, outil incontournable de communication BtoB

Face à la multiplication des canaux, les médias professionnels réaffirment leur rôle et leur pouvoir dans les stratégies de communication BtoB. [...]

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M, le spécialiste de la publicité ciblée sur mobile, met la main pour un montant non dévoilé sur Netadge, une DSP mar. Stanislas Coignard, [...]