Recherche

Les marques de sport ont leur Olympe

Publié par le

Le Printemps ouvre le 22 novembre son premier magasin entièrement consacré au sport. Situé en plein coeur de Paris et du quartier des grands magasins, le nouveau concept accueille 250 marques et se fonde sur des valeurs d'authenticité, de rêve et de technicité.

  • Imprimer


Il est très grand, 9 000 m2 dont 7 000 m2 de surface de vente, et très design. Conçu par les spécialistes du moment : Reichen et Robert pour l'architecture de façade, Architral pour l'agencement intérieur et Research Studios, le studio de graphisme de Neville Brody pour l'identité visuelle. Citadium est le temple de 250 marques de sport. Un paquebot qui vogue pour le compte du groupe PPR via Profida filiale du Printemps. Ses quatre étages s'ouvrent sur un puits de 18 mètres de hauteur au centre duquel montent des escalators qui permettent de se déplacer d'un niveau à l'autre tout en conservant une vision globale de l'ensemble... Très loin du "Vieux Campeur", chez Citadium, on cultiverait plutôt le nouvel état d'esprit que véhicule aujourd'hui le sport. Ce besoin de rêve, d'appartenance à une tribu, d'utilisation des nouvelles technologies. Bref ce que d'aucun appelle déjà le sport religion. Bien décidé à occuper ce nouveau territoire urbain, Le Printemps a donc travaillé sur un nouveau concept qui se fonde sur le pouvoir des marques et leur offre une nouvelle manière de se mettre en avant. Son approche se traduit par une présentation inédite des produits. Répartition plus pratique et plus esthétique par sport et famille de produits : snowboard, tennis, running. Les montres et les lunettes possèdent leur propre boutique au rez-de-chaussée. Le magasin est réparti en quatre univers : street, athlétic, glisse et outdoor. Chacun est installé sur un étage entier et possède son identité visuelle et musicale. La signalétique ne manque jamais de rappeler la technicité des produits. Car, pour être crédible dans cette ambiance technologique et un peu virtuelle, le distributeur doit rappeler en permanence que le sport reste du sport. Que le réel n'est pas mort comme le soulignait la campagne de teasing organisée à la mi septembre. Crédibilité oblige. C'est pourquoi l'agence BETC (Euro RSCG) a été chargée d'élaborer la prochaine campagne autour du thème : "le réel est plus fort que le virtuel". Le programme média se concentre sur la semaine du 20 novembre par une vague d'affichage 4 x 3, bus, gares et métro.

Isabel Gutierrez

Gifi digitalise ses points de vente

Gifi digitalise ses points de vente

Gifi digitalise ses points de vente

Avec une centaine de magasins déjà équipés d'écrans, Gifi, numéro 1 du discount digitalise ses magasins. Installés à des endroits stratégiques, [...]

10 marques de grande conso qui ouvrent leur flagship

10 marques de grande conso qui ouvrent leur flagship

10 marques de grande conso qui ouvrent leur flagship

Beaucoup d'industriels ne connaissent leurs clients que par l'intermédiaire des distributeurs. D'où l'idée d'ouvrir des magasins, pour se rapprocher [...]

Marketing sportif: un pari gagnant ?

Marketing sportif: un pari gagnant ?

Marketing sportif: un pari gagnant ?

Le sport est un excellent levier marketing pour les marques, à condition de bien l'actionner. Vers quel sport s'orienter ? Une compétition, [...]