Recherche

Les jeunes Européens décontractés face à l'argent

Publié par le

La 10e vague du Baromètre européen de la consommation Sofinco/Ipsos comprend un nouveau focus sur l'attitude des jeunes Européens à l'égard de l'argent.

  • Imprimer


Les jeunes Européens abordent les questions d'argent bien différemment de leurs aînés. Plus entrepreneurs et décontractés, ils parlent plus facilement de leur salaire et de leur patrimoine. Pour eux, la meilleure façon de faire fortune est de "beaucoup travailler", sauf pour les Allemands et les Hollandais qui estiment à 42 % qu'il vaut mieux "prendre des risques". S'agissant des moyens pour y parvenir, "créer son entreprise" arrive en tête sur l'ensemble des pays (38 %), sauf pour l'Allemagne (44 %) où les jeunes préfèrent "spéculer en bourse" et pour le Portugal où ils préfèrent "investir dans l'immobilier" (45 %). Quand ils ont de l'argent, les jeunes Européens de 15-19 ans sont 48 % à préférer le dépenser que l'épargner (46 %). Mais il existe de grandes disparités selon les pays : les jeunes Français, Italiens, Portugais et Belges sont davantage tournés vers l'épargne. Les jeunes de moins de 30 ans dans les pays anglo-saxons sont plus tentés de le dépenser.

Anika Michalowska