Recherche

Les implications marketing

Publié par le

Mise à distance des modèles et des références


Rejet des idéologies : érosion continue de la prime à la marque, qui doit exister au-delà des effets d'image et de statut et développer une promesse objective. Développement du marketing éthique, du commerce équitable. Remise en question des modèles : communication anti-statutaire des marques de luxe. Phénomène du "vintage", de la "customisation", du détournement des logos et des marques. Rejet des institutions, de l'Etat-providence : perte de confiance globale (crises alimentaires, demande de garantie objectives, le label institutionnel ne suffit plus). Débat autour de la notion de service public vs service commercial. Jusqu'où va le rôle de l'Etat ? Le travail et le rapport à l'économique sont repensés : interférences multiples entre image corporate et image commerciale.

Recentrage sur soi, culte du "moi-je", sociabilité de proximité


Primat des émotions et du développement personnel : communication cosmétique et textile sur le thème du développement de soi, de la révélation de la personnalité, de la transformation. Exploitation de la thématique de l'émotion dans la communication automobile. Valorisation du concret, du tangible, du vécu : l'émotionnel plutôt que l'intellect. Nécessité de la parole "vraie", intime comme support et authentification du discours. Recours aux "vrais gens" dans la communication. Revendication de l'authentique, de l'origine. Sociabilité individuelle, de proximité : la marque citoyenne, les partenariats marques-associations humanitaires, le mécénat social. Recréation de la communauté. Report sur l'argent en tant qu'élément de réassurance : attention accrue à la valeur faciale des biens et services. Difficultés actuelles de la VPC. Comment comprendre les prix psychologiques, trouver des seuils de prix ? Optimisation qualitative des loisirs : plus de temps et d'investissement (psychologique et financier) dans les centres d'intérêts déjà identifiés de chacun. Plus de temps pour soi et de recherche d'optimisation/ accompagnement/conseils. Consumer magazines. Forte valorisation du changement : comment incarner le changement ? Raccourcissement du cycle de vie des produits. La permanence de la marque ne signifie plus immuabilité mais adaptation permanente à un consommateur qui se perçoit en mutation et valorise la remise en question. Phénomène des séries limitées.

Anika Michalowska

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Article écrit par Éditialis Brand Content

Éditialis Brand Content

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ? Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Pour comprendre le fonctionnement des outils de l’inbound marketing, il faut visualiser une structure fonctionnant comme un silo : l’obtention [...]

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

Article écrit par Cabestan

Cabestan

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

L’engagement omnicanal traduit une vision délinéarisée du parcours Client, un canal n’en suit pas simplement un autre, les interactions sont [...]

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

La plateforme sociale aux 400 millions d'utilisateurs quotidiens dans le monde a vu le nombre des annonceurs présents sur le réseau doubler [...]

Comment taper dans le millennial ?

Comment taper dans le millennial ?

Comment taper dans le millennial ?

Les millennials sont des humains comme les autres : ils aiment gagner du temps et recevoir de l'attention. Mais ils attendent des marques davantage [...]