Recherche

Les hypermarchés gagnent du terrain en Chine

Publié par le

Taylor Nelson Sofres publie les premiers résultats de son nouveau Panel consommateurs en Chine. Qui démontrent la rapidité de pénétration des grandes surfaces.

  • Imprimer


Dans les 14 plus grandes villes de Chine, les hypermarchés sont en forte croissance et représentent déjà une part de marché de 7,7 %, selon les premiers résultats du Panel Consommateurs lancé en Chine par Taylor Nelson Sofres. La part des hypermarchés culmine même à 14,6 % à Shanghai,10,9 % à Beijing et 9,2 % à Guangzhou, villes où se trouve l'essentiel des hypermarchés ouverts en masse depuis trois ans. Shanghai comptait même à fin décembre 26 hypermarchés. « Les fabricants doivent adapter rapidement leur réseau de distribution pour cibler et comprendre ce commerce moderne émergent, commente Laurent Zeller, directeur général des Panels Taylor Nelson Sofres en Asie Pacifique. Les grandes marques devraient être disponibles dans les lieux de distribution modernes, notamment les hypermarchés, car les ménages à haut revenu font leurs courses dans ces endroits. » Sur certains marchés à forte rotation, le développement est plus rapide qu'à Taïwan, en Thaïlande ou en Corée. Par exemple, 23 % des achats de shampooings sont effectués dans les hypermarchés à Shanghai. Il a fallu plus de sept ans à ce circuit de distribution pour atteindre ce niveau à Taïwan (25 %), cinq ans en Thaïlande (29 %) et en Corée (21 %). Les marchés qui progressent le plus sont les produits laitiers, l'eau minérale, les produits de soins capillaires et du visage, les huiles alimentaires et le vin. Testé en 1998 pour un lancement en 1999, le panel Consommateurs en Chine sera agrandi pour passer d'ici à deux ans de 8 850 ménages dans 14 villes à 16 000 ménages dans plus de 60 villes chinoises. « Cela permettra à nos clients d'avoir une vue plus complète de la Chine et notamment des villes secondaires et tertiaires, ainsi que des régions clefs de l'économie chinoise, explique Laurent Zeller. Et, par conséquent, de mieux mesurer et comprendre le marché pour adapter leurs ventes et leurs stratégies marketing. »

Anika Michalowska