Recherche

Les fonctions R&D et marketing : premiers débouchés des diplômés 2003

Publié par le

Pour la première fois, l'Apec a mené une enquête auprès des jeunes diplômés. Un an après l'obtention de son diplôme, un jeune sur deux est en poste.

  • Imprimer


Un an après avoir quitté l'école ou l'université, les titulaires d'un bac + 4 et plus n'échappent pas à la frilosité des employeurs pour recruter de jeunes diplômés. Selon une enquête menée par l'Apec auprès de jeunes diplômés l'année qui suit l'obtention de leur diplôme, seule la moitié dispose aujourd'hui d'un emploi. Parmi ces derniers, la moitié a mis trois mois au maximum pour trouver cet emploi. Un constat à manier avec précaution, puisqu'il est très différent selon les filières. Le secteur le plus porteur, outre l'Institut universitaire de formation des maîtres, est celui que l'Apec a appelé “médical, paramédical, social, socioculturel” où 69 % des diplômés sont en poste. Vient ensuite le marketing qui fait partie de l'un des premiers débouchés des diplômés 2003, avec 55 % d'anciens diplômés en poste. Relativement plus exigeants sur les caractéristiques de leur future embauche, “les bac + 5” disposent d'un taux d'emploi légèrement inférieur à celui des “bac + 4”. Ils accordent une grande importance au statut de cadre et signent plus fréquemment un contrat à durée indéterminée. Avec un taux d'emploi de 55 %, les diplômés d'école de commerce s'en sortent mieux que les ingénieurs (51 %). L'enquête relève également un décalage entre les exigences exprimées par les entreprises et les attentes des jeunes. Pour ces derniers, l'intérêt des missions, l'ambiance de travail et l'autonomie constituent les points les plus importants. Pour l'entreprise, il est plutôt question de mettre en avant son secteur d'activité, sa notoriété et sa taille. Le diplôme, un des éléments les plus importants pour les jeunes, n'est cité qu'en septième position par les entreprises. Pour elles, l'opérationnalité du jeune est souvent plus déterminante.

Méthodologie


2 000 diplômés en 2003 ont été interrogés par téléphone du 6 avril au 12 juin 2004. Cet échantillon est représentatif des sortants de l'enseignement supérieur. Un échantillon de 251 établissements a été constitué, représentatif des établissements de plus de 10 salariés.

Ava Eschwège

Paris Dauphine lance son diplôme Droit du marketing

Paris Dauphine lance son diplôme Droit du marketing

Paris Dauphine lance son diplôme Droit du marketing

L'Université Paris-Dauphine et Dalloz Formation s'associent pour créer le nouveau diplôme d'université Droit du marketing. La première session [...]

[BtoB] 5 fonctions marketing qui montent

[BtoB] 5 fonctions marketing qui montent

[BtoB] 5 fonctions marketing qui montent

Grâce au digital, le marketing B to B se renouvelle et constitue un vivier d'offres intéressantes pour les jeunes diplômés ou les professionnels [...]

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

Comment les jeunes voient-ils l'avenir du marketing? La rédaction est allée à la rencontre d'étudiants. Futurs décideurs, ce sont eux qui feront [...]

20 Minutes et OpinionWay étudient les 18-30 ans

20 Minutes et OpinionWay étudient les 18-30 ans

20 Minutes et OpinionWay étudient les 18-30 ans

20 Minutes, première marque de news chez les jeunes français, s'associe à OpinionWay dans un vaste projet d'étude des 18-30 ans.