Recherche

Les cadres mécontents de leur charge de travail

Publié par le

La CFE-CGC a souhaité se doter d'un outil de veille barométrique des tendances d'opinion et des attentes des cadres. La mise en place d'un Observatoire a été confiée à OpinionWay.

  • Imprimer


Dans l'ensemble, les cadres sont plutôt satisfaits de leur entreprise et de leur position au sein de celle-ci, tout comme de leur niveau de responsabilité et de l'intérêt de leur travail. Même si la moitié d'entre eux jugent le climat social de leur entreprise plutôt mauvais ou très mauvais. C'est sur le chapitre des avantages sociaux que le bât blesse. Ils sont aussi beaucoup plus partagés sur leur niveau de rémunération et apparaissent très mécontents de leur charge de travail : 81 % des cadres français ont le sentiment que leur charge de travail s'est alourdie par rapport à il y a quelques années. Leurs principales préoccupations professionnelles sont aujourd'hui l'intérêt de leur travail (32 %), leur niveau de rémunération (22 %). Effet des 35 heures ? Le temps de travail n'est plus cité que par 15 % des cadres interrogés. Ce qui est plus frappant dans les résultats de cette première vague barométrique, c'est le fort potentiel de mobilisation sociale des cadres, qu'il s'agisse de pétition, grève, manifestation ou encore recours à Internet.

Anika Michalowska