Recherche

Les brunes comptent pas pour des prunes…

Publié par le


Fondée en 2004 par Bruno Lacoste, Brune est une agence de publicité qui œuvre sur les marchés sélectifs. Et qui, pour assurer son développement, doit se faire rapidement référencer par les annonceurs de ces univers. Son problème: maximiser la visibilité de ses cinq films d'autopromotion avec un budget net de 12 000 E. A la même époque ou presque, Pink TV est sur les rails. Bruno Lacoste et son conseil Philippe Deshons, co-fondateur de l'agence 146&Compagnie, prennent alors contact avec TF1 Publicité et, en moins de trois semaines, s'associent à son lancement et à la soirée VIP du 25 octobre 2004. Ce soir-là, entre 21 h 30 et 24 h, huit spots sont diffusés sur la chaîne. Mieux, le duplex organisé avec le JT de TF1 à 20 h donne à l'agence une visibilité nationale. Et les retombées médiatiques suivent : presse internationale, séquence dans le JT de 20 h de France 2, etc. Parallèlement, une stratégie de marketing viral est orchestrée sur Internet avec la circulation one-to-one des films qui, avec humour, jouent sur le nom de l'agence et la minute de La blonde. Résultats : le gain de deux nouveaux clients sans compétition (Bijouterie Victoria Casal-Place Vendôme Paris et la Collective de l'Armagnac) et 300 appels entrants spontanés.

Rita Mazzoli

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

Pour Hervé Sevestre, directeur marketing du portail d'infomédiation Easy voyage, la délivrabilité est une équation avec toujours de nouvelles [...]

Sloggi innove pour conquérir les trentenaires

Sloggi innove pour conquérir les trentenaires

Sloggi innove pour conquérir les trentenaires

La marque suisse de sous-vêtements Sloggi veut conquérir de nouveaux marchés avec des campagnes décalées en s'appuyant sur son savoir-faire [...]