En ce moment En ce moment

Les ados partagés sur l'équilibre alimentaire

Publié par le

Selon une étude Ipsos Santé, l'équilibre alimentaire des adolescents apparaît comme une vraie problématique sociale, et la pédagogie demeure cruciale.

  • Imprimer

Les trois quarts des adolescents pensent avoir une alimentation équilibrée. Voici l'un des principaux résultats de l'étude réalisée par Ipsos Santé pour l'opération «Bien manger, c'est bien joué!», en collaboration avec Kraft Foods France et la Fondation du sport. Une observation surprenante mais purement déclarative qu'il s'agit de pondérer aux vues des autres résultats.

En effet, lorsqu'on leur demande ce qui est le plus important quand ils choisissent eux-mêmes leurs repas, ils sont 73% à répondre «la sélection d'aliments qu'ils aiment». Preuve que le goût est prépondérant à leurs yeux! Ainsi, l'équilibre alimentaire n'arrive qu'en deuxième position, avec 10% de citations. De même, l'avis des adolescents est très partagé sur le fait que manger équilibré est une chose facile à faire (53%) ou une chose contraignante (46%). Ils sont néanmoins d'accord sur un fait: manger est avant tout indispensable pour vivre (55%).

Les adolescents choisissent leurs repas en fonction de ce qu'ils aiment.

@ Fotolia/ Gilles Paire

Les adolescents choisissent leurs repas en fonction de ce qu'ils aiment.

La catégorie socioprofessionnelle du chef de famille joue aussi sur les réponses. Ainsi, plus celle-ci est basse, plus les jeunes ont le sentiment de ne pas manger équilibré. Ce sont de fait les parents et la famille qui informent le mieux les adolescents sur l'alimentation et la nutrition pour 74% d'entre eux. Ceux qui se sentent le mieux informés sont aussi ceux qui estiment qu'il est facile de manger équilibré. La pédagogie demeure donc des plus utiles. Ils sont en effet 40% à considérer que le sport permet de manger ce que l'on désire! Et si 83% ont conscience de l'importance de l'équilibre alimentaire, ils sont encore 15% à juger que ce n'est pas important. 54% trouvent par ailleurs ennuyeux de parler de nutrition. Enfin, si 70% s'estiment bien informés, seuls 11% se sentent très bien informés, 16% se considérant tout bonnement mal informés.

Méthodologie

Enquête réalisée du 29 février au 10 mars 2008. Interviews de sept minutes réalisées en ligne, via l'Access Panel d'Ipsos, auprès de 500 adolescents âgés de 12 à 15 ans.

AURELIE CHARPENTIER

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

La DRTV booster d'efficacité selon My Media
Média
La DRTV booster d'efficacité selon My Media

La DRTV booster d'efficacité selon My Media

Par Amélie Riberolle

Après une décennie de mesure de l'efficacité TV avec sa solution Leads Monitor, My Media publie son premier baromètre DRTV, dont les résultats [...]

Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français
Média
Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français

Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français

Par Clément Fages

La 14e édition des Trophées Sporsora récompense les meilleures initiatives de marques en matière de sponsoring sportif. Partenaire de la Fédération [...]

Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne
Média
Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne

Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne

Par Clément Fages

Soucieux de mettre sa gamme Fines Bulles en avant, Perrier lance ce 19 février une campagne TV et digitale basée sur le remake du film "La Lionne", [...]

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?
Média
PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

Par Stéphane Guillard

Syntec Conseil en Relations Publics et ses partenaires convient les professionnels de la communication le 10 avril 2018 à la 4e [...]