Recherche

Les Suisses préfèrent la radio

Publié par le

Si la radio est le média le plus consommé par les Suisses, c'est le cinéma qui présente la meilleure attention à la publicité, et l'affichage le meilleur accueil. Tels sont les enseignements du 5e Baromédia/Ringier Romandie.

  • Imprimer


Avec 76 % d'auditeurs réguliers, la radio est le média le plus fréquemment consommé par les Suisses. Suivent la télévision (65 %) et les quotidiens (61 %). Avec 23 % d'utilisateurs réguliers contre 5 % en 1996, Internet poursuit sa progression. En termes de confiance, les radios publiques remportent la palme, avec 88 % d'avis favorables. A noter, une baisse de la confiance envers Internet (52 % de la population) inverse à la hausse de consommation de ce média. Concernant la publicité, le cinéma recueille la meilleure attention, suivi par l'affichage et les quotidiens. Les impacts de la publicité dans les boîtes aux lettres, sur le télétexte ou Internet sont les plus faibles. Nouveauté du Baromédia'99 : le calcul de l'indice d'accueil de la publicité (IAP). Cet indice croise l'impact de la publicité et la gêne qu'elle occasionne. Au final, l'affichage devance le cinéma alors que la télévision se retrouve en bas du classement de l'IAP. Un résultat qui permet de douter de l'efficacité publicitaire du petit écran dans un pays où rentabilité n'est pas un vain mot.

PHILIPPE CHESNAUD