Recherche

Les Suisses préfèrent la radio

Publié par le

Le Baromedia 98, réalisé pour la 4e année par le groupe Ringier Romandie, dresse le profil de la consommation et de l'image des médias en Suisse. Ajouts de la dernière édition : le poids d'Internet et l'image de la publicité.

  • Imprimer


Depuis 1998, la radio reste le média le plus consommé en Suisse (74 % de consommation régulière) devançant la presse quotidienne (65 %, en baisse) et la TV (66 %). Fait marquant, les nouvelles technologies connaissent un très fort développement : 52 % des foyers sont équipés en informatique. Les premières utilisations d'Internet concernent l'usage du courrier électronique et la recherche d'informations pratiques. Cette augmentation de la consommation d'Internet se fait principalement au détriment du temps consacré à la TV (pour 26 % des Suisses), aux magazines (19 %) et à la radio (13 %). Les Suisses choisissent la presse pour l'actualité et l'information, de préférence à la TV et à la radio. La presse domine également pour la fonction de service mais est fortement concurrencée dans ce domaine par les médias électroniques. Pour 73 % des Suisses, la publicité est gênante à la télévision, sur les radios privées (45 %), sur Internet (37 %). Seuls 12 % la trouvent gênante en affichage. Interrogés sur l'adéquation média-catégorie d'annonceurs, les Suisses plébiscitent la TV pour l'automobile, les magazines pour la mode et la décoration, les quotidiens pour la publicité bancaire et financière, les magazines pour le luxe, l'informatique, les télécommunications et le tourisme.

ANIKA MICHALOWSKA