Recherche

Les Polonais plébiscitent le “glocal”

Publié par le


Si les Polonais ont toujours pour l'Europe de l'Ouest, et ses habitudes de consommation, les yeux de Chimène, il semble qu'après l'euphorie des années 90, ils deviennent plus raisonnables. Toujours attirés par les marques internationales, ils sont cependant de plus en plus nombreux à avoir pris consciences de l'importance d'acheter des produits polonais, même si au moment d'acheter, l'origine polonaise n'est pas souvent prise en compte, à l'exception de l'alimentation. En la matière, les Polonais jugent leurs marques équivalentes, voire supérieures à celles d'origine occidentale. Les grands groupes internationaux ne s'y sont pas trompés et créent des marques locales à fort potentiel de développement. Ainsi, Danone a lancé un produit laitier “Laki Warmii”, provenant du Warmia, l'une des régions les plus préservées de la Pologne. Dans le même ordre d'idées, Coca-Cola a mis sur le marché “Kropla Beskidu”, une eau minérale provenant de la région montagneuse du Beskid. Nestlé, Heinz ou encore Cadbury ont fait le choix du rachat de marques locales auxquelles ces groupes ont redonné vie. Toujours en quête de nouvelles expériences, les Polonais sont ainsi tentés par le retour à des produits connus, à des recettes et des habitudes traditionnelles. Une certaine nostalgie qui n'est pas sans rappeler celle des Occidentaux… Et sur laquelle devraient surfer, sans difficulté, des marketers aguerris. D'autant que, si la société polonaise demeure sceptique face à la consommation, de nouvelles franges sont en train de voir le jour. Qualifiés de “Matures” ou de “Performants” pour l'institut de recherche Pentor, ils représentent pour les premiers, 15 % de la population tandis que les seconds sont 17 %. Généralement âgés d'une quarantaine d'années, d'un statut social et économique élevé, vivant en famille, dynamiques et sociables, les “Matures” apprécient la qualité et les marques connues. Plus jeunes, moins de 35 ans, les “Performants” sont au début de leur carrière professionnelle. Extrêmement orientés vers le statut et la consommation, ils sont attirés vers les grandes marques et ne sont jamais en retard d'un tendance. Du pain béni en quelque sorte… R. M

Rita Mazzoli

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Article écrit par Éditialis Brand Content

Éditialis Brand Content

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ? Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Pour comprendre le fonctionnement des outils de l’inbound marketing, il faut visualiser une structure fonctionnant comme un silo : l’obtention [...]

Les coups de coeur créatifs de l'Atelier Pascalie

Les coups de coeur créatifs de l'Atelier Pascalie

Les coups de coeur créatifs de l'Atelier Pascalie

Olivier Pascalie, fondateur et p-dg de l'Atelier Pascalie, présente les créatifs qui l'inspirent et ses campagnes préférées. Parmi celles qui [...]

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

La plateforme sociale aux 400 millions d'utilisateurs quotidiens dans le monde a vu le nombre des annonceurs présents sur le réseau doubler [...]

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

Article écrit par Cabestan

Cabestan

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

L’engagement omnicanal traduit une vision délinéarisée du parcours Client, un canal n’en suit pas simplement un autre, les interactions sont [...]