Recherche

Les Françaises aiment Naf Naf

Publié par le

TMO (groupe CSA-TMO) vient de réaliser la première édition d'une nouvelle étude sur le capital d'empathie des marques du prêt-à-porter féminin.

  • Imprimer


En notoriété Top of Mind et spontanée, Naf Naf arrive en très bonne position, mais l'on peut aussi noter le très bon comportement de marques comme Etam, Jennyfer, Kiabi ou encore La Redoute en notoriété spontanée. « On note, de manière intéressante, que les nouvelles enseignes comme Gap ou H&M n'arrivent qu'en 28e et 29e position en national, 20e et 19e chez les Urbaines et sont nettement devancées par C&A sur les deux cibles, constate Martine Crocquet, directrice du développement de TMO. La notoriété n'entraîne pas nécessairement l'empathie. Ce n'est pas parce que l'on connaît une marque qu'on l'aime ». Si des marques comme Naf Naf, Camaïeu ou Etam bénéficient de scores d'empathie supérieurs à 50 %, certaines ont un ratio empathie/notoriété plus élevé qu'attendu (Kookai, Cacharel, Kiabi). D'autres, comme Promod ou Pimkie, ou plus encore Rodier ont, au contraire, un rapport empathie/ notoriété moins élevé qu'attendu. Là encore, une marque comme Jennyfer se comporte extrêmement bien. « Gap et H&M ont encore du chemin à faire par rapport à C&A, même chez les Urbaines », conclut Martine Crocquet.

Méthodologie


Etude mesurant la notoriété (spontanée et assistée), le capital d'empathie (aime beaucoup ou assez), ainsi que l'achat de la marque au cours des 12 derniers mois sur un échantillon représentatif de femmes de 15 à 64 ans ainsi que sur un cœur d'Urbaines de 15 à 49 ans.

ANIKA MICHALOWSKA