Recherche

Les Français ne digèrent pas les OGM

Publié par le

Majoritairement inquiets vis-à-vis des OGM, les Français manifestent une certaine méfiance envers quelques ténors de l'industrie agro-alimentaire. Les conclusions de la première vague du baromètre TMO "Les Français et les OGM".

  • Imprimer


En septembre 1998, l'institut d'études TMO réalisait un premier sondage sur l'attitude des Français vis-à-vis des organismes génétiquement modifiés (OGM). Ce sondage avait mis en évidence une certaine appréhension des sondés. Pour 52 %, d'entre eux, les évocations étaient clairement négatives. Les OGM étant synonymes de danger, d'inquiétude, de produits contre nature, mauvais pour la santé. Dans 23 % des cas, les évocations étaient neutres (manipulations génétiques et transformations). Ils n'étaient que 9 % à voir dans les OGM quelque chose de positif induisant des gains de productivité. Enfin pour 23 % des sondés, les OGM n'évoquaient rien. Pour donner suite à ce sondage, l'institut TMO réalisait en avril dernier une nouvelle étude. Destinée à être périodiquement renouvelée, elle aborde différents champs d'investigation. Dans un premier temps, l'étude s'est attachée à définir les comportements vis-à-vis des informations figurant sur les emballages des produits alimentaires. Une batterie de questions a permis de mettre en évidence quatre types de comportements ou de méfiance. 24 % des sondés se déclarent ainsi très méfiants, 28 % méfiants. Ils sont autant à se déclarer peu méfiants tandis que 20 % ne manifestent aucune inquiétude.

24 % De farouches anti-ogm


L'analyse des réponses aux questions concernant directement les OGM font elles ressortir quatre types d'attitude parmi la population française. 24 % sont des anti-OGM, ils sont globalement très méfiants vis-à-vis des informations fournies sur les emballages alimentaires. Parmi eux, on note une forte présence des femmes, plus nombreuses que dans la moyenne nationale (58 % vs 52 %). 32 % des Français sont inquiets vis-à-vis des OGM et plutôt méfiants à la lecture des emballages. 36 % sont confiants et logiquement très peu méfiants vis-à-vis des informations fournies sur les emballages. Enfin, 8 % avouent leur indifférence. En matière de produits, le maïs, le soja, les légumes et autres céréales pour le petit-déjeuner sont jugés comme ceux les plus susceptibles de contenir des OGM. 19 % des sondés expriment même une certaine inquiétude vis-à-vis des produits biologiques.

Une nette carence d'informations


En matière d'informations sur les OGM, les consommateurs ont des positions tranchées. Ils manifestent ainsi une certaine méfiance vis-à-vis des pouvoirs publics : gouvernement et ministère de l'Agriculture. 25 % des sondés ne leur font pas confiance. Quant aux grands producteurs de semences et de grains, 35 % des Français indiquent qu'ils sont une source d'informations qui ne leur inspire aucune confiance. En revanche, les chercheurs du CNRS, de l'INRA et autres laboratoires de recherche constituent pour 39 % des sondés des sources d'informations impartiales. Mais ce sont les associations de consommateurs qui sont considérés comme les plus dignes de confiance par 44 % des sondés. Quant au palmarès des marques les moins citoyennes en matière d'information sur la présence d'OGM, il est le reflet de la lutte qui oppose l'Europe aux Etats-Unis. Trois marques d'origine américaine, Pepsi-Cola, Coca-cola et Heinz, occupent la tête de la liste des marques qui inspirent le moins de confiance. Poursuivie par l'affaire de la listeria, Lepetit occupe la quatrième position. Un palmarès qui sera probablement regardé de près par les distributeurs...

Méthodologie


Etude réalisée par TMO (groupe CSA/TMO) du 1er au 10 avril 1999 dans le cadre des études périodiques (Omnibus) auprès d'un échantillon national de 1 007 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

RITA MAZZOLI

Kiabi passe en mode Big data

Kiabi passe en mode Big data

Kiabi passe en mode Big data

Le pionnier français du prêt-à-porter à petits prix a été la première enseigne du secteur à initier, en 2016, un Big Data Challenge. Une expérience [...]

1 Français sur 3 réfractaire au prospectus papier

1 Français sur 3 réfractaire au prospectus papier

1 Français sur 3 réfractaire au prospectus papier

La dernière étude Bonial et OpinionWay évalue la pénétration du prospectus papier et la réaction des Français vis-à-vis de ce média puissant [...]

Le mapping de positionnement

Le mapping de positionnement

Le mapping de positionnement

Le mapping de positionnement ou carte perceptuelle permet de visualiser la place du produit (ou de la marque) : vis-à-vis de la concurrence, [...]

Romuald Gadrat et le FCDE rachètent Tarsus France

Romuald Gadrat et le FCDE rachètent Tarsus France

Romuald Gadrat et le FCDE rachètent Tarsus France

Tarsus France, société spécialisée dans l'organisation de salons professionnels, acquiert son indépendance vis-à-vis de sa maison-mère et fait [...]

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Plus d'un mois après l'annonce de sa démission de Publicis Media France, Sébastient Danet est nommé chairman d'IPG Mediabrands France.

Disparition de Rémy Pflimlin

Disparition de Rémy Pflimlin

Disparition de Rémy Pflimlin

L'ancien PDG de France Télévisions est décédé le 3 décembre 2016 à Paris.