Les Européens restent inquiets vis-à-vis de l'euro

Publié par le

A moins d'un an de la mise en circulation de la monnaie unique dans l'Union européenne, les craintes demeurent toujours vives.

  • Imprimer


Pour une majorité d'Européens, selon une enquête Sofinco/Ipsos, l'instauration de la monnaie unique présente encore aujourd'hui plus d'inconvénients que d'avantages. Toutefois, l'écart entre ceux qui voient plus d'avantages à l'euro et ceux qui voient plus d'inconvénients tend à se réduire. L'Espagne est le pays qui a la vision la plus positive de l'euro actuellement, suivie par l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Portugal. Les Français restent toujours, parmi les Européens, ceux qui sont les plus réfractaires à l'instauration de la monnaie unique. En Europe, les femmes sont les plus méfiantes à l'égard de l'euro, ainsi que les personnes les plus âgées et les foyers aux revenus modestes. Si la difficulté à estimer les nouveaux prix en euro conserve la tête du classement des préoccupations des Européens, les craintes à l'égard des erreurs de conversion s'accentuent.

Anika Michalowska

Autres articles

Facebook, Google, les GAFA et moi et moi et moi
Facebook, Google, les GAFA et moi et moi et moi Facebook, Google, les GAFA et moi et moi et moi

Facebook, Google, les GAFA et moi et moi et moi

Par

Face leur dependance vis vis de Google et Facebook les annonceurs cherchent des alternatives Si les alliances regies ont la cote des solutions [...]

Printemps : un nouvel espace dédié à la beauté
Printemps : un nouvel espace dédié à la beauté

Printemps : un nouvel espace dédié à la beauté

Par

Le Printemps Haussmann ouvert en juillet 2017 un concept store de etages dedie l experience beaute Visite guidee l occasion de la Paris Retail [...]

Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte
Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte

Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte

Par

IREP Kantar Media et France Pub presentaient ce matin leur barometre unifie du marche publicitaire pour les trois premiers semestres 2017 Malgre [...]